Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Hopper - Des monuments à la solitude - L'Oeil - n° 626 - Juillet - Août 2010

Lemoine Colin - 1480 mots - L'Oeil n° 626 - Juillet - Août 2010

Hopper - Des monuments à la solitude

1480 mots - L'Oeil n° 626 - Juillet - Août 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Il a arpenté les rues et habité les nuits, guetté les gestes et recueilli les pauses. Edward Hopper n’aura cessé de peindre ces silences immanquables, là où tout se joue, se déjoue et se rejoue. L’évidence, sans mot dire.

Ils sont rares, et Edward Hopper (1882-1967) est de ceux-là. De ces artistes dont chaque toile entraperçue devient immédiatement et irrésistiblement indélébile, comme si de la contemplation de chacune de ses œuvres devaient toujours naître un bouleversement rétinien, certes, mais aussi une expérience mnésique. Magie de l’image que cette manière de s’insinuer dans les recoins de la mémoire, d’imprégner à jamais le souvenir pour, un jour, réapparaître, identique, inviolée, intacte.  Que le peintre américain y parvînt mieux que [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Informations pratiques. « Edward Hopper (1882-1967) », jusqu’au 17 octobre 2010. Fondation de l’Hermitage, Lausanne. Du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h, jusqu’à 21 h le jeudi. Ouvert le lundi 20 septembre. Tarifs : 10, 50 et 12, 50 e. www.fondation-hermitage.ch Duane Hanson, le rêve américain…
Aux personnages de Hopper, immobiles et enfermés dans une solitude silencieuse, font écho les sculptures de Duane Hanson (1925-1996), exposées jusqu’au 15 août au parc de La Villette à Paris. D’un réalisme confondant, elles figent des Américains ordinaires des années 1970-1990 dans la banalité de leur vie quotidienne. Particulièrement symbolique est cette pom-pom girl statique, les bras baissés, le regard perdu dans le vague, qui renvoie un profond sentiment de résignation. www.villette.com

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France