Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Génération Dynasty

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris et Palais de Tokyo, Paris. Jusqu’au 5 septembre 2010

Génération Dynasty

L'Oeil - n° 626 - Juillet - Août 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Archétype du soap opera version eighties, Dynasty déroule le récit d’une rivalité féminine sur fond de pétrodollars et de costumes kitsch…

Que le musée d’Art moderne de la Ville de Paris et le Palais de Tokyo en aient repris le titre pour leur première exposition commune n’est pas pour autant l’indice d’une querelle déclarée. Au contraire : arrivés à peu près au même moment à la tête des deux institutions, Fabrice Hergott et Marc-Olivier Wahler ont d’emblée manifesté leur intention de travailler ensemble.

Avec « Dynasty », les deux hommes rendent hommage à une génération d’artistes nés en même temps que la série télé : entre la fin des années 1970 et le début des années 1980. De l’aveu de Fabrice Hergott, les quarante poulains sélectionnés par les équipes de l’ARC et du Palais de Tokyo ont en commun leur « vision âpre et désenchantée d’un monde sans avenir » et leur volonté non de le changer, mais de « déjouer ce qui pourrait anticiper sa destruction ».

Hors ce dénominateur commun, l’hétérogénéité règne parmi les quatre-vingts œuvres (deux par artiste, une dans chaque lieu) présentées avenue du Président-Wilson. À la variété des supports répond celle des thèmes investis par les jeunes invités : la ville, l’architecture, l’exclusion…

« Cette génération a digéré beaucoup de choses, telles que la course à la technologie et le romantico-conceptualisme, explique Marc-Olivier Wahler. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu éviter de montrer une tendance, de créer un nouvel  "isme". C’est aussi pour cela que nous avons choisi un titre non descriptif, qui permette de botter en touche… »

Stéphanie Lemoine

« Dynasty », MAMVP et Palais de Tokyo, 11-13, avenue du Président-Wilson, Paris XVIe, www.paris.fr et www.palaisdetokyo.com, jusqu’au 5 septembre 2010.

Légende photo

Benoît Maire - Esthétique des différends, point 4 (2010) - Production Ville de Paris, Paris-Musées et le soutien des Amis du MAMVP - Courtesy galerie Cortex Athletico, Bordeaux © Photo Aurelien Mole.

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France