Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Derrière le portrait - Le modèle mis à nu - L'Oeil - n° 623 - Avril 2010

Piguet Philippe - 1046 mots - L'Oeil n° 623 - Avril 2010

Derrière le portrait - Le modèle mis à nu

1046 mots - L'Oeil n° 623 - Avril 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Freud ne cherche pas la ressemblance, mais la vie. « Pour moi, la peinture, c’est la personne », dit-il dans une énigme que seuls savent raconter les peintres. Et la personne de devenir peinture.

en cadrage est serré. À eux seuls les cheveux en bataille et le front dégarni occupent la moitié supérieure du tableau tandis que l’autre ne dévoile que les yeux, le nez et la partie haute de la bouche. Si les traits sont marqués, l’œil gauche est bordé d’un terrible coquard qui attire immédiatement le regard. Il donne d’ailleurs son titre au tableau – Le Coquard, 1978 – et a fait récemment la une artistique de nombreux journaux [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Informations pratiques. « Lucian Freud. L’atelier », jusqu’au 19 juillet 2010. Centre Pompidou, Paris. Tous les jours sauf le mardi et le 1er mai de 11 h à 21 h. Tarifs : 8 à 12 €. www.centrepompidou.fr
Très cher Freud. Lucian Freud est l’artiste vivant le plus cher au monde. En 2008, un nu de sa muse Sue Tilley est cédé pour 21,6 millions d’euros, détrônant ainsi Jeff Koons et son Hanging Heart (16 millions d’euros en 2007). Sa cote n’a cessé de monter depuis 2004. Avec Francis Bacon (record à 55,7 millions d’euros en 2008 pour Tryptich), il est l’artiste britannique le plus recherché sur le marché de l’art. Il est rarissime de trouver ses œuvres aux enchères, ce qui explique l’engouement des collectionneurs. Même si, le 7 février dernier, un de ses autoportraits, adjugé à 3,2 millions d’euros, [lire p. 48] s’est moins bien vendu que prévu.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France