Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Boltanski monumental - L'Oeil - n° 621 - Février 2010

Piguet Philippe - 1051 mots - L'Oeil n° 621 - Février 2010

Deux grandes expositions pour le futur hôte de la Biennale de Venise

Boltanski monumental

À la vie, à la mort !

1051 mots - L'Oeil n° 621 - Février 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Après Kiefer et Serra, Christian Boltanski est l’invité cet hiver de la troisième édition de Monumenta au Grand Palais, en même temps qu’il est l’hôte du Mac/Val, à Vitry-sur-Seine. Une exposition duelle conçue comme un grand opéra en deux temps.

« Un coup de dés jamais n’abolira le hasard. » Mais qu’est-ce qui fait donc que je suis encore là alors qu’untel a disparu, que tel autre est au bord du gouffre  ? Qui décide donc, là-haut, que c’est au tour de celui-ci, au tour de celui-là  ? La mort, la disparition sont au cœur de la démarche de Christian Boltanski. Avec le temps, avec l’âge, l’artiste avoue être de plus en plus préoccupé par cette question [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Boltanski, un artiste raconteur d’histoires

« Un bon artiste, c’est quelqu’un qui n’est plus rien, qui n’a plus aucune existence, qui est simplement quelqu’un qui raconte des histoires où les autres se retrouvent... » Extraits d’un entretien radiophonique inédit datant de 1986, ces propos de Christian Boltanski sont emblématiques de sa démarche. Tout son œuvre témoigne de cette façon qu’il a de toujours déplacer ses préoccupations personnelles sur le plan collectif. En cela, l’artiste est pour lui « comme quelqu’un qui porterait un miroir » et sa chance est « de se détruire complètement, de n’être plus que quelque chose qui reflète les autres, qui est l’image des autres ».

« Je est un autre »
Depuis les tout premiers temps, Christian Boltanski n’a de cesse de raconter des histoires. De fabriquer des récits qu’il livre aux autres, à charge pour eux de s’y investir. Il s’est même mis en scène jadis dans de petites saynètes où chacun pouvait se retrouver. Dans ce glissement d’identité, on pourrait dire que son art est la plus parfaite illustration de la célèbre formule de Rimbaud : « Je est un autre. » Dans tous les cas, il est une invitation à la prise de conscience du partage d’une seule et même condition. En ce sens, il défend l’idée non de faire une œuvre pour l’offrir à voir, mais pour l’offrir à vivre – et à vivre du dedans. À propos des deux interventions qu’il a conçues pour le Grand Palais et pour le Mac/Val, Christian Boltanski insiste volontiers : « Le visiteur ne sera pas devant une œuvre, il sera dans une œuvre. »

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France