Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Quand danser c’est vivre... - L'Oeil - n° 620 - Janvier 2010

Farine Manou - 462 mots - L'Oeil n° 620 - Janvier 2010

Quand danser c’est vivre...

462 mots - L'Oeil n° 620 - Janvier 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Venue en Europe « pour amener une renaissance de la religion au moyen de la danse », Isadora Duncan n’est pas seulement la femme-muse, mais une danseuse qui a durablement marqué sa discipline.

La vie tumultueuse d’Isadora Duncan fit si bien dans le romanesque qu’on en oublierait presque sa contribution à la genèse même de la danse moderne. Et pourtant. Au tournant du siècle, l’époque est aux nouvelles pédagogies – Montessori et Steiner en tête –, à l’empathie avec la nature – activités sportives, culte du corps, nudisme et végétarisme font fureur, en particulier en Allemagne. Sur scène ou en plein air se développent des célébrations d’inspiration antique sur fond [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Informations pratiques. « Isadora Duncan (1877-1927). Une sculpture vivante », jusqu’au 14 mars 2010.
Musée Bourdelle, Paris. Tous les jours sauf jours fériés de 10 h à 18 h. Tarifs : 8 et 6 €. www.paris.fr

Le portrait d’Isadora Duncan sur le Web. Un documentaire diffusé en mai 2008 sur Arte à l’occasion des 80 ans de la mort d’Isadora Duncan est aujourd’hui visible sur Internet. Archives d’époque, interviews et performances de chorégraphes majeurs de la scène contemporaine tels Bill T. Jones, Carolyn Carlson, Kathleen Quinlan et Élisabeth Schwartz, dressent le portrait de cette pionnière de la danse moderne au destin tragique qui voulait « consacrer sa vie au culte du beau ».
Je n’ai fait que danser ma vie, l’instructif et sensible documentaire de 54’ signé Élisabeth Kaprist est disponible à l’adresse : http://video.google.com

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France