Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Miquel Barceló - L'adolescence d'un grand artiste - L'Oeil - n° 620 - Janvier 2010

Lemoine Colin - 1484 mots - L'Oeil n° 620 - Janvier 2010

A Toulouse

Miquel Barceló - L'adolescence d'un grand artiste

1484 mots - L'Oeil n° 620 - Janvier 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Avant de devenir l’un des plus grands artistes vivants, que fit et qui fut Miquel Barceló ? Entre sangs et glaises, ocres et boues, les Abattoirs de Toulouse offre une plongée vertigineuse dans les entrailles du génie.

Sur cette photographie en noir et blanc, Miquel Barceló, né en 1957, est encore un jeune homme. Cheveux blonds et torse glabre, l’artiste ressemblerait presque à un éphèbe « hellène » s’il ne tenait dans sa main droite un revolver posé sur sa tempe. Tout à la fois indolent et insolent, son regard pour l’objectif de l’appareil prend le spectateur en otage. Comment jouir de cette image qui met en scène une mort probable  ? Que faire devant cette mort imminente [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Informations pratiques. « Barceló avant Barceló, 1973-1982 », jusqu’au 28 février 2010. Les Abattoirs, Toulouse. Du mercredi, au vendredi de 10 h à 18 h. Samedi et dimanche de 11 h à 19 h. Tarifs : 7 et 3,5 €.
www.lesabattoirs.org

Les Abattoirs à l’heure espagnole. Après une année 2008 largement consacrée au peintre Antonio Saura (1930-1998), les Abattoirs continuent de servir l’art espagnol. En parallèle à l’exposition consacrée à Barceló, l’institution présente une sélection d’œuvres d’artistes ibériques appartenant à ses collections. Les pièces de Picasso, Millares, Tapiés, Clavé ou Arroyo côtoient les productions d’artistes qui ont émergé sur la scène internationale à partir de 1980 : Campano, Broto, Llimos, Delgado, Plensa, Casameda ou Zush. Jusqu’au 28 février 2010.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France