Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Paul Ranson - L'Oeil - n° 619 - Décembre 2009

Lemoine Colin - 1489 mots - L'Oeil n° 619 - Décembre 2009

Saint-Germain-en-Laye

Paul Ranson

Prophète en son pays

1489 mots - L'Oeil n° 619 - Décembre 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Ésotérique, mystérieux, complexe, l’œuvre de Paul Ranson fut longtemps négligé par l’histoire de l’art. Une exposition ambitieuse l’exhume de l’oubli et dévoile les arcanes d’une production mystérieuse. Splendide.

Un siècle. Tel est l’intervalle qui sépare la mort de Paul Ranson (1861-1909) de sa redécouverte actuelle. Tel est, semble-t-il, le prix calendaire à payer, la date anniversaire à fêter pour que resurgissent enfin les artistes oubliés. Du purgatoire au zénith, la période de latence peut être longue, parfois interminable. Car sortir des limbes n’est pas chose aisée, l’artiste fut-il un « nabi » – un « prophète », en hébreu – au royaume de la modernité.         Riche de cent vingt œuvres issues [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Repères

1861
Naît à Limoges.

1886
Entre à l’académie Julian où il rencontre les futurs Nabis : Denis, Bonnard, Vuillard, Sérusier.

1889
Baptisé le « Temple », son atelier, 25, boulevard de Montparnasse devient le centre de réunion des Nabis.

1890
Peint Christ et Bouddha, emblème de son intérêt pour la théosophie et les doctrines ésotériques.

1895
Réalise des panneaux pour la galerie L’Art Nouveau de Siegfried Bing.

1908
Fondation de l’académie Ranson.

1909
Décède à Paris

Autour de l'exposition Informations pratiques. « Paul Ranson, Fantasmes et Sortilèges », jusqu’au 24 janvier 2010. Musée Maurice Denis, Saint-Germain-en-Laye. Du mardi au vendredi de 10 h à 17 h 30. Samedi et dimanche de 10 h à 18 h 30. Tarifs : 4,50 et 2,50 €. www.musee-mauricedenis.fr
L’occulte en poche. Ayant inspiré de nombreux artistes au premier rang desquels Paul Ranson, l’ouvrage Les Grands Initiés d’Edouard Schuré, publié chez Perrin depuis 1889, vient d’être réédité. Dans cette « esquisse secrète de l’histoire des religions », Schuré s’attache à prouver que les Mystères antiques sont à l’origine de toutes les religions et donc de toutes les civilisations. La pensée ésotérique et ses principales « écoles », telle la théosophie de Blavatsky, ont profondément marqué la fin du XIXe siècle (Les Grands Initiés, Librairie Académique Perrin, 23 €).

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France