Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Joan Mitchell - L'Oeil - n° 617 - Octobre 2009

Piguet Philippe - 1501 mots - L'Oeil n° 617 - Octobre 2009

Joan Mitchell

« L’impressionniste abstraite » à Giverny

1501 mots - L'Oeil n° 617 - Octobre 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Figure essentielle de l’histoire de la peinture abstraite, Joan Mitchell (1926-1992) est l’hôte, en cette rentrée, du nouveau musée des Impressionnismes à Giverny. Un choix judicieux pour cette Américaine si proche de la nature.

Il est un peu plus de sept heures du matin, le jour commence à peine à se lever. Des brumes s’élèvent au-dessus de la Seine masquant la vue sur le fleuve, mais, comme elles en suivent les méandres, il est aisé de le repérer. Vu de haut, depuis son atelier, le spectacle est admirable et elle prend chaque fois le soin de le contempler, descendant lentement la petite sente qui mène à sa maison. Pendant près de vingt-cinq ans, Joan Mitchell a [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Joan Mitchell, Monet et Van Gogh, la synthèse
S’il est indéniable que l’exemple de Claude Monet a joué d’influence après la Seconde Guerre mondiale sur la génération abstraite expressionniste, Jackson Pollock en tête, il est difficile de ne pas reconnaître que celle-ci s’est également exercée sur la seconde génération. Notamment le Monet des Nymphéas. L’ampleur du champ iconique des tableaux de Joan Mitchell en est une parfaite illustration. Mais la façon généreuse qu’elle a d’embrasser l’espace n’est pas sa seule dette au peintre de Giverny. Elle lui doit aussi ce quelque chose d’une vision radieuse dont témoigne son traitement de la couleur et de la lumière, expression majeure de son empathie pour la nature. Comme Monet, Joan Mitchell la vivait au quotidien dans un rapport d’existentialité bien plus que de simple observation. Comme pour lui, elle était son milieu, au sens chimique du terme. Ce rapport au monde, Joan Mitchell l’éprouvait d’une façon si intense que cela déterminait chez elle une tension permanente au regard de la vie et la conduisait à toujours considérer ses moindres événements avec gravité. D’où une sensibilité à fleur de peau et une totale exigence dans la communication avec autrui. Au fil du temps, cela chargea sa peinture d’une dimension proprement dramatique. Quelque chose d’un enjeu supérieur anime ainsi les tableaux de ses dernières années. La touche se fait encore plus résistante, la couleur encore plus intérieure, la lumière encore plus éblouissante. C’est l’exemple de Van Gogh qui semble davantage hanter le peintre que celui de Monet.


Autour de l'exposition

Informations pratiques. « Joan Mitchell, peintures », jusqu’au 31 octobre 2009. Musée des Impressionnismes, Giverny (27). Tous les jours, sauf le lundi, de 10 h à 18 h. Tarifs : 5,50 et 3 €. www.museedesimpressionnismesgiverny.com
La Vallée de la Seine, terre d’artistes. Nichée au cœur du Parc naturel régional du Vexin français, la maison-atelier de Joan Mitchell à Vétheuil (15 km de Giverny, ci-contre), aujourd’hui propriété privée, jouit d’un exceptionnel point de vue sur les coteaux de la Seine, classés réserve naturelle nationale en mars 2009. Afin de faire découvrir ses richesses, le Parc organise des promenades et visites thématiques, l’occasion de redécouvrir les paysages qui ont inspiré tant d’artistes, de Monet à Pissarro, en passant par Van Gogh ou Riopelle (www.pnr-vexin-francais.fr).

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France