Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Hardouin-Mansart, ombre et lumière du bâtisseur du roi - L'Oeil - n° 613 - Mai 2009

Flouquet Sophie - 1415 mots - L'Oeil n° 613 - Mai 2009

Hardouin-Mansart, ombre et lumière du bâtisseur du roi

1415 mots - L'Oeil n° 613 - Mai 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Un nom célèbre, une œuvre pléthorique et pourtant, Jules Hardouin-Mansart reste un architecte mal connu du public. Le musée Carnavalet lève le voile sur la carrière du bâtisseur privilégié de Louis XIV, qui œuvra de Versailles aux Invalides.

L'une des maquettes présentées dans cette exposition en dit long sur l’art de Jules Hardouin-Mansart (1646-1708). Réalisée en 2004 par un compagnon du Devoir, elle illustre la prouesse technique qu’a été la construction de la voûte de l’hôtel de ville d’Arles (1673, Bouches-du-Rhône). Une voûte aplatie d’une quinzaine de mètres, dégagée de tout support, traitée entièrement en pierre de taille, chef-d’œuvre de ce que les spécialistes appellent l’art de la stéréotomie ou [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Infos pratiques. « Jules Hardouin Mansart (1646-1708) » jusqu’au 28 juin 2009. Musée Carnavalet, Paris. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Tarifs : 7, 5 et 3,5 e. www.carnavalet.paris.fr

Près de Carnavalet, François Mansart. À deux pas du musée Carnavalet, l’Hôtel Guénégaud, construit entre 1651 et 1655 pour le secrétaire du roi et maître des comptes, constitue le seul hôtel particulier de François Mansart subsistant dans son intégralité. Bâtiment caractéristique de l’architecture privée du xviie siècle, il est classé Monument historique en 1962 par Malraux après avoir été menacé de destruction. Loué depuis 1964 par la Fondation du musée de la Chasse et de la Nature, sa visite est malheureusement réservée exclusivement aux membres de cette dernière. www.chassenature.org

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France