Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Renouer avec les tapis du XXe siècle - L'Oeil - n° 612 - Avril 2009

Malvoisin Armelle - 409 mots - L'Oeil n° 612 - Avril 2009

Renouer avec les tapis du XXe siècle

409 mots - L'Oeil n° 612 - Avril 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

De la pièce unique aux multiples, le tapis a beaucoup évolué au cours du XXe siècle. Le point sur les pratiques et les techniques.

Dans la première moitié du xxe siècle, le tapis en laine noué main, réalisé sur commande dans le cadre de grands ensembles, reste un objet de luxe. Les grands noms de l’art déco tels Gray, Dunand, Henry, Jourdain, Legrain, Mallet-Stevens, Printz et Ruhlman, sans oublier Ivan da Silva Bruhns, ont réalisé des tapis. Moins résistants que les meubles, ils sont d’autant plus rares qu’ils n’ont pas toujours résisté à l’usure. Les rectangulaires de belles dimensions (3 [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Cofondateur des tapis contemporains Parsua

Questions à... Dominique Chevalier

Qu’est-ce qui fait la qualité de vos tapis ?

Nos tapis sont entièrement réalisés à la main en Iran, par des tisserandes sélectionnées pour leur savoir-faire dans des maisons de village, comme ils l’étaient en Perse aux xviie et xviiie siècles. Nous utilisons une laine vierge filée main et des teintures exclusivement naturelles (81 coloris). La laine provient de la vallée de Chiraz (au sud de l’Iran), reconnue par les professionnels pour être la plus soyeuse au monde et d’une qualité inégalable (longue et solide). La densité de nouage, de 160 000 à 250 000 nœuds au mètre carré, est un autre de nos critères de qualité et de luxe.
Quelles sont les sources d’inspiration des décors de Parsua ?

Nous nous inspirons de textiles ottomans des XVIe et XVIIe siècles encore jamais traduits en tapis. Nous puisons également dans l’Art & Craft, en simplifiant le dessin. Nous avons aussi créé une série de tapis aux décors ethniques, avec des motifs africains et précolombiens. Enfin, nous réalisons des tapis d’Orient pour une clientèle très classique.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France