Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > William Blake - L'Oeil - n° 612 - Avril 2009

Rabier Amandine - 1133 mots - L'Oeil n° 612 - Avril 2009

William Blake

Le plus visionnaire des romantiques anglais

1133 mots - L'Oeil n° 612 - Avril 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Riche de cent trente prêts, l’exposition a valeur d’événement en France. William Blake, artiste romantique anglais par excellence, est considéré outre-Manche comme un trésor national si bien gardé que la France ne conserve de lui qu’une seule aquarelle.

William Blake peint et écrit des poèmes comme d’autres font la guerre. Pour cet Anglais partisan des idéaux de la Révolution française et de l’Indépendance américaine, l’art est une épreuve de désenchaînement : un combat qu’il mène avec fureur et passion. Dissident revendiqué, Blake est l’une de ces figures singulières que compte l’Angleterre de la fin du xviiie siècle, impossible à confiner dans une catégorie. Qu’il soit peintre, graveur ou poète, l’homme dénonce toute [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l'exposition

Informations pratiques. « William Blake (1757-1827), le génie visionnaire du romantisme anglais » du 2 avril au 28 juin 2009. Petit Palais, Avenue Winston-Churchill, Paris. Horaires : tous les jours de 10 h à 18 h, le jeudi jusqu’à 20 h, fermé le lundi. 8 et 6 e. www.petitpalais.fr

Au même moment, au Petit Palais.Le musée programme jusqu’au 5 juillet une autre exposition rare : « Le mont Athos et l’Empire byzantin, trésors de la Sainte Montagne ». La république monastique du mont Athos, territoire situé en Macédoine centrale, comptabilise une vingtaine de monastères qui ont prêté pour cette rétrospective plus de 200 œuvres rarement sorties de Grèce. Les manuscrits, icônes, objets de culte, fresques et sculptures témoignent des liens qu’entretenait la péninsule grecque avec l’Empire byzantin du ixe au xviiie siècle.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France