Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Une vente Hirst ne fait pas le marché - L'Oeil - n° 608 - Décembre 2008

Azimi Roxana - 746 mots - L'Oeil n° 608 - Décembre 2008

Une vente Hirst ne fait pas le marché

746 mots - L'Oeil n° 608 - Décembre 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La vente Damien Hirst, en septembre 2008, n’a pas fondamentalement changé les règles d’un marché de l’art contemporain gagné par la récession.

Que n’a-t-on dit ou écrit sur la vente Damien Hirst organisée en septembre. Qu’elle marquait la fin des relations entre les artistes et les galeries puisque le créateur, promu en tête de la Power List du magazine Art Review, avait livré directement son fonds d’atelier aux enchères. Ou que son succès le jour même de la faillite de la banque Lehman Brothers attestait du schisme entre le marché de l’art et le marché financier. Certes Damien [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Questions à... Grégoire Billaut, spécialiste chez Sotheby's

La vente Damien Hirst est-elle un épiphénomène ou un baromètre pour le marché ?
C’est l’exception qui confirme la règle, un phénomène tout à fait à part dans son format, sa définition. Sa réussite n’est pas un baromètre, mais le signe d’une profondeur du marché. La vente d’art italien un mois après à Londres était plus significative en totalisant le même chiffre qu’en octobre 2007 avec le même nombre d’artistes et de lots. L’autre facteur intéressant, c’est le taux très important d’invendus. Les ventes d’octobre avaient été montées en juillet-août, dans l’euphorie du mois de juin, et ne reflétaient pas l’atmosphère à la date de la vente.

Comment voyez-vous l’avenir ?
Il y a un ralentissement économique général, et il n’y a aucune raison pour qu’on soit épargné. Il y aura une prise de risque moins importante. Il est possible que les ventes affichent désormais des taux d’œuvres vendues de seulement 70 %. Mais une baisse de 15 à 20 % atteste de l’existence d’un vrai marché doté de densité. En revanche, les tableaux à 30-40 millions de dollars apparaîtront plus rarement en vente.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France