Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Le rocaille, pur style français - L'Oeil - n° 605 - Septembre 2008

Malvoisin Armelle - 376 mots - L'Oeil n° 605 - Septembre 2008

Le rocaille, pur style français

376 mots - L'Oeil n° 605 - Septembre 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

L’exubérant style rocaille qui nait sous Louis XV reste le fleuron des arts décoratifs français qui rayonnent au XVIIIe siècle dans toute l’Europe.

Sous le règne de Louis XV, et ce, dès la Régence consécutive à la mort de Louis XIV en 1715, les arts décoratifs français vont connaître une période de foisonnement des formes et des ornements avec l’avènement du style rocaille qui va s’étendre dans toute l’Europe sous le nom de « style rococo ». Le terme rocaille désigne à l’origine les formes dérivées des éléments de coquilles, coquillages et concrétions, dont le traitement novateur par les artisans, ébénistes, orfèvres, ornemanistes [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Questions à Guillaume Dillée, Expert en mobilier XVIIIe



Pourquoi les collectionneurs de mobilier XVIIIe apprécient autant le Louis XV ?

Le Louis XV est synonyme de renouveau dans les arts décoratifs français. C’est d’abord un mobilier heureux et audacieux par rapport au style Louis XVI, plus sage. Le goût croissant du confort sous Louis XV, conjugué à la spécialisation des usages, a donné naissance à une foule de nouveaux meubles séduisants tels que la chiffonnière, la table de toilette, la table-coiffeuse, la table de jeu, la table de chevet, le bonheur-du-jour, la commode sauteuse, le confident (bout de canapé), le meuble d’encoignure ou encore le meuble à mécanisme.

Peut-on mélanger les styles ?

Le Louis XV et le Louis XVI ne se marient pas très bien. En revanche, le Louis XV se mélange avec les meubles des époques antérieures tandis que le Louis XVI se combine aux arts décoratifs du XXe siècle.

Qu’en est-il de la cote du mobilier Louis XV ?

C’est un marché à deux vitesses. Les meubles haut de gamme, prisés des collectionneurs, valent toujours très chers. Le moyen de gamme qui ne décolle pas est devenu du mobilier d’usage. Sauf peut-être les sièges et les meubles en laque.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France