Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Sous le soleil exactement... - L'Oeil - n° 508 - Juillet - août 1999

Piguet Philippe - 3327 mots - L'Oeil n° 508 - Juillet - août 1999

Sous le soleil exactement...

3327 mots - L'Oeil n° 508 - Juillet - août 1999

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Même si l’on restreint volontairement le patrimoine du XXe siècle de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur aux seules créations très contemporaines, celui-ci se retrouve un peu partout, de Nice à Marseille, d’Antibes à Avignon. Musées, commandes publiques, architectures reflètent les nouvelles tendances de l’art d’aujourd’hui.

Si, toutes disciplines et toutes époques confondues, la région PACA dispose d’un imposant parc muséal – on y recense plus d’une soixantaine d’institutions –,  seuls deux musées sont pleinement consacrés à l’art contemporain, l’un à Nice, l’autre à Marseille. Dès les années 70, ces deux villes se sont donné les moyens de constituer une collection d’art contemporain digne de ce nom et de développer une programmation qui y fasse écho. Rien de surprenant que, par la [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Passions privées

« Ils collectionnent », tel était le titre d’une exposition signée par Germain Viatte en 1985 au Musée Cantini à Marseille qui rassemblait un ensemble d’œuvres d’art issues de collections privées comme celle de Jean Alvarez de Toledo. À l’ouverture du Musée d’Art contemporain de Marseille en 1994, nouvelle présentation signée Bernard Blistène et Philippe Vergne mais d’art encore plus actuel et en mains privées. On y voyait des œuvres appartenant à Rudi Ricciotti, Marc Sollet ou Marc et Josée Gensollen qui ont d’ailleurs laissé en dépôt au MAC une installation de Dan Graham. À un moment où le marché de l’art connaissait des pics d’intérêt particulièrement élevés, l’objectif d’une telle manifestation était de faire valoir ce qu’il en était de l’importance du regard privé sur la création en train de se faire. À ce propos, il faut rappeler que, de Marseille à Nice, la région PACA dispose depuis plusieurs décennies d’un réseau de galeries privées qui est le premier de province.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France