Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Bâle, le succès de la greffe art contemporain - L'Oeil - n° 603 - Juin 2008

Piguet Philippe - 903 mots - L'Oeil n° 603 - Juin 2008

Bâle, le succès de la greffe art contemporain

903 mots - L'Oeil n° 603 - Juin 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le marchand d’art Ernst Beyeler et Art Basel, la foire d’art contemporain la plus prisée du monde entier, ont donné à la ville suisse une orientation artistique qui se marie avec la tradition commerciale et industrielle de ce carrefour européen.

Sise à l’extrémité du fossé rhénan, la ville de Bâle est la véritable porte de la Suisse en direction de l’Europe du Nord. Seul grand port fluvial du pays, Bâle, dont le développement est allé galopant ces trente dernières années, s’est imposée comme un grand centre commercial et industriel. Si la chimie y est l’industrie à la pointe – la ville abritant les sièges des multinationales Ciba-Geigy, Hoffmann-La Roche et Sandoz –, la métallurgie, l’alimentation et le [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Incontournable Beyeler

Voulue par Ernst Beyeler pour y abriter sa fabuleuse collection, construite par Renzo Piano qui y a réalisé un bâtiment en parfaite harmonie avec la nature,la fondation Beyeler a fêté ses dix ans en 2007. De Monet et Rodin à Warhol et Kiefer, elle n’abrite quasiment que des chefs-d’œuvre. Une façon pour le marchand d’art (lire L’œil n° 595) d’exprimer son infinie reconnaissance à ceux qui lui ont permis de faire ce qu’il a fait : un musée qui n’a rien d’imaginaire et qui est à l’image d’un regard d’une étonnante acuité.
Le programme d’expositions temporaires que propose la fondation Beyeler est de même qualité. Monographies ou thématiques, celles-ci attirent chaque fois une foule importante de visiteurs. Après tant d’heureuses réunions d’œuvres de Matisse, de Bacon, de Calder et de Miró, ou bien encore autour d’Eros, Fernand Léger et Sarah Morris en sont les hôtes en ce moment. La récente nomination de Samuel Keller, précédemment directeur de la foire de Bâle, à la direction de la fondation laisse augurer une dynamique toujours plus prospective. Dans le droit fil d’une « qualité » si chère au cœur d’Ernst Beyeler. n Baselstrasse 101, CH-4125, Riehen/Bâle, tél. 41 (0)61 645 97 77
www.beyeler.com

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France