Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Vases grecs, en rouge ou noir... - L'Oeil - n° 603 - Juin 2008

Malvoisin Armelle - 398 mots - L'Oeil n° 603 - Juin 2008

Vases grecs, en rouge ou noir...

398 mots - L'Oeil n° 603 - Juin 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Dans la Grèce antique, les peintres exprimaient leur talent sur des vases en terre cuite. Au vie siècle av. J.-C., avec la figure rouge, la peinture gagne en raffinement.

Les vases athéniens à figures noires apparaissent à partir de 630 av. J.-C., succédant aux poteries à décors géométriques. Le dessin est traité en silhouette vernissée noire sur un fond d’argile cuit de couleur rouge, puis les détails anatomiques et vestimentaires sont réalisés au burin faisant apparaître un trait d’argile en sous-couche. Á l’origine orientalisant, avec un défilé d’animaux réels ou fantastiques (sphinx, griffons, chevaux ailés, etc.), le répertoire décoratif évolue au fil du temps vers une variété de [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Questions à...

Antoine Tarantino Expert en archéologie classique.

Pourquoi les vases grecs reviennent-ils à la mode ?
Peut-être le besoin de revenir à nos racines. Pour un collectionneur, l’art contemporain est devenu quasi inaccessible ! À partir de 10 000 euros, on peut s’acheter un beau vase grec. Et pour 100 000 euros, vous avez un chef-d’œuvre.

L’état de conservation d’un vase est-il important ?
Pas autant qu’on peut le penser. Si un vase a été brisé et recollé, cela a très peu d’incidence sur son prix, dans la mesure où il ne manque pas de morceau. Il aura une décote de 5 % à 10 % par rapport à une pièce de qualité égale en meilleur état. Si le modèle est courant, la moins-value peut atteindre 20 %.

Y a-t-il un risque d’acheter un faux ?
Les faux les plus redoutables sont ceux qui sont faits aujourd’hui en Italie. D’où l’engouement pour les provenances sûres. Mais les faussaires font des erreurs de composition, en réalisant des décors hybrides ou en mélangeant le style de différents peintres. Du côté de la technique, ils sont plus au point mais peuvent être démasqués par un test de thermoluminescence qui donne la date de la dernière cuisson.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France