Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Les affiches de Mai 68 tiennent le haut du pavé - L'Oeil - n° 602 - Mai 2008

Malvoisin Armelle - 388 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Les affiches de Mai 68 tiennent le haut du pavé

388 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les affiches à slogan créées dans l’effervescence de l’ambiance insurrectionnelle de mai 68 sont aujourd’hui recherchées par les collectionneurs.

A l’heure des 40 ans de Mai 68, plusieurs ventes aux enchères commémoratives mettent sur le devant de la scène des affiches créées pendant ces deux mois qui ébranlèrent le pouvoir gaulliste et la société française de la Ve République. La société au ban Le 8 mai, l’École des beaux-arts de Paris est en grève. Le 14 mai, un groupe d’élèves et d’intervenants extérieurs occupe l’atelier de lithographie et tire la première affiche : « Usine Université [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Quelques exemples

1 - Pop art et impérialisme

Pendant que la révolution de Mai 68 se met en route, certains graphistes rejoignent la contestation. Cette image réalisée par Roman Cieslewisz, l’un des initiateurs de l’école polonaise de l’affiche, a fait la couverture du magazine Opus International, lancé en 1968. Elle établit un lien entre l’Europe de l’Est et les États-Unis, alors en pleine période de guerre froide, en montrant les deux superpuissances (URSS/ USA) en superman. Diplômé de l’Académie des beaux-arts de Cracovie, Cieslewisz s’installe à Paris en 1963 et obtient la nationalité française en 1971. Cette affiche s’est vendue 3 700 euros, lors de la dispersion de l’atelier de Cieslewisz, à Drouot le 19 mars 2006 (maison de ventes Calmels-Cohen).
CCCP USA, Roman Cieslewisz, affiche offset, février 1968, 82 x 55 cm.
Estimée 300 euros, vente du 16 mai 2008 à Drouot, Paris, maison de ventes Collin du Bocage.

2 - Sus au général De Gaulle

La « chienlit », mot familier désignant le désordre public, est entrée dans l’histoire grâce au général De Gaulle. « La réforme, oui ; la chienlit, non ! » Ces mots auraient été prononcés par le chef d’État le 19 mai 1968 en privé et répétés à la presse par le ministre de l’Information Georges Gorse. Ils seront dits publiquement le 24 mai, lors d’une allocution télévisée, annonçant la décision du chef de l’État de procéder à un référendum sur la participation. Il n’en faut pas plus pour faire réagir les manifestants. Dès le 19 mai, ils créent des affiches où apparaît la silhouette du général De Gaulle accompagnés du slogan « La chienlit, c’est lui ! ». Cette toute première affiche est une rare lithographie à tirage limité. D’autres affiches (en sérigraphie puis en offset) suivront, reprenant la silhouette de De Gaulle en couleur sur fond blanc. Une série éditée en juin 1968 reprendra le slogan : « La chienlit, c’est encore lui ! »
La chienlit, c’est lui !, 19 mai 1968, lithographie, sépia sur fond blanc, 37 x 29 cm, premier tirage, limité. Entoilée.
Adjugée 1 300 euros, le 5 avril 2008, Paris, maison de ventes Camard.

L’icône Cohn-Bendit

Étudiant juif allemand, Daniel Cohn-Bendit, célèbre porte-parole et leader de la révolte de Mai 68, est menacé d’expulsion de l’université de Nanterre, ce qui provoque l’occupation des lieux. Il sera interdit de séjour en France par un arrêté d’expulsion du 25 mai 1968 (abrogé en 1978). Il reviendra clandestinement le 28 mai. Il est déjà un symbole de la révolution « soixante-huitarde ». Cette toute première affiche montrant l’image de Cohn-Bendit est très rare. Elle a été créée par Bernard Rancillac, membre fondateur de la Figuration narrative, et l’un des rares artistes à avoir réalisé une affiche pour les événements de 1968. Elle fut immédiatement refusée par l’Atelier populaire et ne fut jamais diffusée. On lui préférera le slogan : « Nous sommes tous indésirables ». Cette version définitive du 22 juin mettra tout le monde d’accord sur le message politique à retenir.
Nous sommes tous des Juifs et des Allemands, Bernard Rancillac, Atelier populaire, 21-22 juin 1968, sérigraphie noir sur papier blanc, 64 x 38,5 cm. Entoilée.
Adjugée 2 700 e, le 5 avril 2008, Paris, maison de ventes Camard.

Jets de pavés

Cette affiche représente la figure allégorique de la beauté incarnée par une jeune femme lançant un pavé. Le message est clair : mêmes les femmes prennent part à la révolution 68, descendent dans la rue et lancent des pavés. Les femmes sont très rarement montrées au premier plan dans les manifestations, et il faudra attendre encore quelques années pour qu’elles revendiquent leur libération. Sous les pieds de la femme, est représentée une grille qui fait référence aux grillages entourant les arbres des trottoirs. À l’époque des violents soulèvements de rue, ces grilles étaient démontées pour être jetées sur les forces de l’ordre. Proposée parmi 350 affiches sur Mai 68, cette image anonyme, au superbe graphisme et peu courante, a atteint la plus haute enchère (3 900 euros) de la vente du 5 avril à Drouot (maison de ventes Camard).
La beauté est dans la rue, sérigraphie en rouge sur fond beige, tampon « Montpellier » 1924, 68 x 50 cm. Entoilée.
Estimée 300 euros, vente du 23 avril 2008, Paris, Artcurial.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France