Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Figuration narrative, le marché va-t-il suivre ? - L'Oeil - n° 602 - Mai 2008

Azimi Roxana - 700 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Figuration narrative, le marché va-t-il suivre ?

700 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les artistes de la Figuration narrative sortent du purgatoire. Reste à savoir si l’exposition au Grand Palais aura un effet déterminant sur leur marché.

En 1964, les artistes Hervé Télémaque et Bernard Rancillac organisent l’exposition les « Mythologies quotidiennes » au musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Ils y invitent une quinzaine d’artistes, regroupés par le critique d’art Gérald Gassiot-Talabot sous l’appellation de Figuration narrative. Ce mouvement défend une peinture de combat, engagée dans les grands débats politiques. Après avoir joui d’une certaine notoriété dans les années 1970, ces artistes sont passés à la trappe pendant la décennie suivante. [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Repères

Bernard Rancillac (né en 1931)
Le plus turbulent de la bande, Rancillac réagit au quart de tour à l’actualité en Chine, à Cuba ou au Vietnam, tout en s’imbibant de la musique syncopée du jazz.

Hervé Télémaque (né en 1937)
Cet artiste d’origine haïtienne, pétri de littérature et de poésie, a le doigt sur le pouls du monde. Son vocabulaire se compose de métaphores, de « mots bourrés de détonateurs à retardements », selon la formule de Gassiot-Talabot.

Jacques Monory (né en 1924)
Adepte de la monochromie bleu électrique et du grand format, Monory construit ses compositions avec un sens de la mise en scène, inspirée du film noir américain et de la mise en page, héritée de son passé de graphiste.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France