Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Babylone ressuscitée d’entre les siècles, au Louvre - L'Oeil - n° 602 - Mai 2008

Doukhan Claire - 1499 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Babylone ressuscitée d’entre les siècles, au Louvre

1499 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Ses jardins suspendus comptent parmi les sept merveilles du monde. De ses rois et de sa tour la Bible se fait l’écho. Pourtant, Babylone est restée auréolée de mystère jusqu’à ce que cette exposition magistrale fasse la part entre l’histoire et le mythe.

Une ville surgissant d’une plaine écrasée sous le soleil et que l’on apercevait à des milliers de kilomètres… Tel devait être le spectacle grandiose offert par Babylone, l’antique capitale mésopotamienne dont le prestige rayonna, dès le iie millénaire avant notre ère, sur tout le Proche-Orient. Et pourtant, « nulle cité au monde ne fut davantage enviée et crainte, admirée et honnie, plus souvent dévastée et reconstruite », résume Béatrice André-Salvini qui lui consacre une passionnante exposition. Car Babylone « dont [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Comprendre... Babylone

L’exposition du Louvre est une première.
De nombreuses manifestations se sont déjà penchées sur le royaume de Mésopotamie ou se sont concentrées sur la Tour de Babel. Mais aucune exposition n’a choisi de traiter Babylone pour elle-même, c’est-à-dire de proposer une monographie historique de la ville, depuis ses origines jusqu’à la fin de l’Antiquité, puis de décortiquer la façon dont a été orchestrée sa légende, dès sa création.

Comment expliquer la fascination durable exercée par le royaume de Mésopotamie.
Sans doute par l’absence relative de toute trace, de tout vestige. C’est précisément de cette béance, de ce vide, que se sont nourris les fantasmes, que s’est construit le mythe. Avant d’être « archéologique », Babylone a été « littéraire ».

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France