Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Mai 68, un pavé jeté dans la marre des institutions - L'Oeil - n° 602 - Mai 2008

Piguet Philippe - 1988 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Mai 68, un pavé jeté dans la marre des institutions

1988 mots - L'Oeil n° 602 - Mai 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Synonyme d’une révolution plus culturelle que politique, Mai 68 a pourtant entrané une remise en question des structures artistiques institutionnelles, pédagogiques et muséales.

Qu’en est-il de la critique de l’art en mai 68 ? Elle s’exprime essentiellement à travers les thèses de L’International situationniste (IS), revue d’appui du mouvement éponyme regroupant tout un monde d’intellectuels et d’artistes. Animé par l’écrivain Guy Debord autour d’un projet clairement énoncé de « révolution permanente de la vie quotidienne », l’IS privilégie le collectif aux dépens de l’individuel et cultive volontiers l’anonymat. Les textes publiés dans la revue peuvent [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Geismar, Sauvageot et Cohn-Bendit : leur après-68

À la tête de la révolte étudiante, ils étaient trois meneurs. Jacques Sauvageot (au centre), 25 ans, vice-président de l’UNEF, licencié en droit et en histoire de l’art ; Alain Geismar (à gauche), 29 ans, professeur de physique et secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement supérieur, le SNES-Sup ; Daniel Cohn-Bendit (à droite), dit Dany le Rouge, 23 ans, étudiant en deuxième année de sociologie à la faculté des lettres de Nanterre, qui, par sa faconde et son sens du médiatique, s’est très vite imposé comme le leader du mouvement. S’ils sont tous également en lutte en 1968, ils ont chacun suivi des chemins différents. Daniel Cohn-Bendit n’a jamais quitté le débat politique et compte aujourd’hui parmi les députés verts au Parlement européen. Alain Geismar a fait carrière dans l’université et rejoint le camp socialiste en 1986, se positionnant ouvertement pour Dominique Strauss-Kahn. Quant à Jacques Sauvageot, il est entré dans le cursus des écoles d’art comme professeur d’histoire de l’art et dirige depuis déjà de longues années l’École régionale des beaux-arts de Rennes.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France