Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > A.R. Penck, la figure de l’écrit - L'Oeil - n° 601 - Avril 2008

Piguet Philippe - 859 mots - L'Oeil n° 601 - Avril 2008

A.R. Penck, la figure de l’écrit

859 mots - L'Oeil n° 601 - Avril 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Échange, communication et tolérance sont les mots de l’œuvre polymorphe qu’a constituée A.R. Penck et qui accorde à l’écriture une place de prédilection.

Intitulée Le Passage, montrant la silhouette d’un homme marchant sur une planche qui brûle, simplement posée au-dessus d’un fossé, la peinture que Penck a brossée en 1963, à l’âge de 24 ans, est éminemment emblématique de toute son histoire. Bras tendus comme pour s’assurer de son équilibre, cette figure aux grosses mains et au sexe arqué traverse le tableau de l’Est vers l’Ouest comme pour illustrer le destin à venir du peintre. Si le fond en [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Fabrice Hergott, commissaire de l’exposition

Questions à...

Au regard du néo-expressionnisme allemand, qu’est-ce qui fait la singularité de l’œuvre de Penck ?
Dès la fin des années 1950, il a mis en place un langage plastique personnel traitant de l’histoire à travers l’histoire de l’art. Il est à l’origine de la création d’une forme de graffiti à grande échelle qui a servi plus ou moins consciemment de modèle à une génération cadette.

En quoi son art est-il expressif ?
Si sa lecture de l’expressionnisme le rapproche d’artistes comme Gauguin ou Van Gogh, son langage plastique est en rupture avec l’histoire douloureuse du xxe siècle.
Sa peinture ne parle pas de trauma ; c’est une peinture qui est relativement optimiste.

Quel est le thème de sa démarche ?
C’est une peinture de l’union et de la rencontre entre les hommes et le monde. Entre l’Est et l’Ouest. Des peintres de l’Allemagne de l’Est, il est celui qui a choisi d’y rester le plus longtemps parce qu’il pensait qu’une entente serait possible.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France