Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Jean Rustin

Jean Rustin

La peinture dans sa nudité la plus crue

L'Oeil - n° 595 - Octobre 2007

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Jean Rustin a l’habitude de voir le public s’offusquer devant son travail. « Certains pensent même que j’ai été interné dans un asile », raconte, amusé, ce peintre né en Moselle en 1928. Après une longue période dédiée à l’abstraction, couronnée par une importante rétrospective au musée d’Art moderne de Paris en 1971, Jean Rustin s’est définitivement tourné vers la figuration.

Voici maintenant trente ans que l’artiste rend hommage à l’être humain dans ses peintures. Non pas l’homme dans toute sa splendeur, mais, au contraire, dans toute sa vulnérabilité, réduit à sa chair flasque, à la solitude et à l’absence de sexualité.

Cet être faible et déchiré, l’artiste le fréquenta à l’occasion de ses nombreuses visites en hôpital psychiatrique où son épouse, aujourd’hui décédée, travaillait. Seuls dans des pièces grises, exhibant ou tripotant leurs organes génitaux, les personnages de Jean Rustin ont beaucoup choqué le public français (provoquant la censure d’une exposition de son travail à Créteil en 1982 pour motif de pornographie) alors qu’ils ont reçu un très bon accueil en Belgique et en Hollande.

Malgré tout, Jean Rustin s’est accroché à ses personnages, « comme Cézanne à ses pommes », et a vu le vent tourner en sa faveur en 2000, quand son travail a été exposé à Paris. En février 2007, la Fondation Jean Rustin a ouvert ses portes à Paris à l’initiative de quelques collectionneurs privés, alors que la fondation Rustin d’Anvers célèbre ses quinze ans.

Anouchka Roggeman

Biographie

1928
Naissance à Montigny-lès-Metz, en Moselle.

1944
Peint ses premières toiles.

1947
Beaux-Arts de Paris.

1959-1969
Expose annuellement dans la galerie parisienne La Roue.

1971
Première rétrospective au MAMVP.

1992
Création de la fondation Rustin à Anvers.

2007
Inauguration de la fondation Rustin à Paris. Vit et travaille à Bagnolet.

Fondation Rustin, 38, bd Raspail, Paris VIIe, www.rustin.eu

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France