Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Les galeries françaises à l’assaut de la foire Art Basel Miami - L'Oeil - n° 575 - Décembre 2005

Malvoisin Armelle - 1001 mots - L'Oeil n° 575 - Décembre 2005

Les galeries françaises à l’assaut de la foire Art Basel Miami

1001 mots - L'Oeil n° 575 - Décembre 2005

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La foire Art Basel Miami Beach en Floride a tout pour séduire les plus importantes galeries mondiales. À commencer par les françaises qui investissent toutes les sections.

Les galeries françaises d’art contemporain n’ont peut-être pas une bonne visibilité sur la scène artistique internationale, mais elles continuent de promouvoir leurs artistes vaille que vaille partout dans le monde. « Pour mieux valoriser nos créateurs à l’étranger, nous devons mieux les valoriser en France », avait martelé en octobre dernier le Premier Ministre Dominique de Villepin, lors d’un discours à la Fiac, le grand raout parisien de l’art moderne et contemporain. En attendant, une douzaine de promoteurs français [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Emmanuel Perrotin Star système Ce fêtard invétéré n’a pas peur de s’exporter. Coqueluche du milieu de l’art contemporain en France, Emmanuel Perrotin inaugure en décembre 2005 sa galerie de 3 600 m2 à Miami, à quelques encablures d’Art Basel Miami à laquelle il participe depuis le début. Côté foire, une programmation en conjonction avec la galerie parisienne, plus le travail de nouveaux artistes tels que Christina Lei Rodriguez. Côté galerie américaine, trois expositions personnelles : les peintures du Français Bernard Frize ; la nouvelle série de diptyques photographiques de l’Américano-Polonais Piotr Uklanski et les travaux de Martin Oppel, un artiste local. Doté d’un appartement de trois chambres, cet espace est aussi prévu pour recevoir la jet-set de l’art. Stéphane Custot Classique moderne Présent à Miami pour la première fois, Stéphane Custot investit le secteur où sont regroupés les poids lourds de l’art moderne. À côté de pièces « classiques » comme Gun, une grande toile sérigraphiée de Warhol, un grand mobile de Calder de 1954, ou encore une gigantesque sculpture Nana de Niki de Saint Phalle et quelques œuvres de Miró et de Botero, il présente une quinzaine de peintures, aquarelles et dessins de Dubuffet datant de 1945 à 1970 ainsi qu’une quinzaine de tableaux signés Max Ernst. « Il y a beaucoup d’intérêt et de demandes pour le surréalisme aux États-Unis, note Stéphane Custot. Et comme on a pu le voir dans les dernières ventes new-yorkaises, une accélération des prix pour Max Ernst. » Kamel Mennour L’amour du risque Le galeriste parisien Kamel Mennour revient pour la deuxième fois à Miami. Avec l’artiste Adel Abdessemed, « un Français d’origine algérienne comme moi ! », il livre l’audacieux projet « Bourek ». Bourek désigne une pâtisserie orientale constituée de feuilles de bricks. À Miami, il prend la forme d’une énorme sculpture faite à partir d’un véritable Falcone de 17 mètres roulé façon bourek et exposé en plein air. Non loin, dans un des containers sont projetés trois films montrant la chute d’une caméra dans un avion à Paris, à Berlin et à Miami. « Cette exposition compliquée à monter m’a donné beaucoup de stress », avoue Kamel Mennour. Et ce n’est sans doute pas fini : quand on sait combien les Américains ont la phobie des avions !

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France