Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Jeff Koons : "Mon travail est puissant parce qu’il est viscéral" - L'Oeil - n° 583 - Septembre 2006

Roggeman Anouchka - 975 mots - L'Oeil n° 583 - Septembre 2006

Jeff Koons : "Mon travail est puissant parce qu’il est viscéral"

975 mots - L'Oeil n° 583 - Septembre 2006

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Dans l’atelier new-yorkais de Jeff Koons, où cinquante assistants s’affairent chaque jour, les ordinateurs high-tech côtoient les jouets d’enfants. Un « atelier-ruche » dans lequel l’artiste nous reçoit.

D’abord commercial, puis courtier, comment êtes-vous devenu artiste ? Jeff Koons : J’ai commencé à créer et dessiner à l’âge de trois ans, c’était une façon, pour moi, d’attirer l’attention de mon entourage. Mes parents ont toujours pris mon travail au sérieux, et m’ont permis de suivre des cours particuliers de dessin dès l’âge de sept ans. Mon père, décorateur d’intérieur, a cultivé mon sens artistique et il m’a appris combien il était important [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Autour de l’exposition

Informations pratiques « Where are we going ? » se tient au Palazzo Grassi jusqu’au 1er octobre 2006. Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. Plein tarif : 10 € ; tarif réduit : 6 €. Campo San Samuele, 3231, CP 708, Venise. Arrêts de vaporetto, San Samuele ou San Angelo. www.palazzograssi.it

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France