Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Philippe Büttner  : « Munch est bien loin de l’artiste maudit ou incompris » - L'Oeil - n° 591 - Mai 2007

Farine Manou - 960 mots - L'Oeil n° 591 - Mai 2007

Philippe Büttner  : « Munch est bien loin de l’artiste maudit ou incompris »

960 mots - L'Oeil n° 591 - Mai 2007

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

L’ascendance de Munch sur le xxe siècle artistique ne se limite pas à l’introduction du psychisme en peinture. Inventaire des jeux d’influence avec l’un des commissaires de l’exposition.

Bien que de génération différente, les expressionnistes et Munch étaient contemporains. Comment expliquez-vous qu’ils aient surtout subi l’influence du Munch des années 1890 ? Philippe Büttner : On l’avait beaucoup vu ! En fait, Munch était très présent à Berlin dans ces années-là avec ses grandes toiles issues de la Frise de la vie. Les expressionnistes ont trouvé chez lui cette présence ténébreuse et obsédée de l’âme projetée sur le paysage, cette exagération de l’état psychique [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Informations pratiques « Edvard Munch. Signes de l’art moderne », jusqu’au 15 juillet 2007. Commissariat : Dieter Buchart et Philippe Büttner. Fondation Beyeler, Baselstrasse 101, CH-4125 Riehen/Bâle. Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h, mercredi jusqu’à 20 h. Tarifs : 14 €, 11 € et 8 €, tél. 00 41 (0) 61 645 97 00, www.beyeler.com

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France