Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > L'Oeil > Archives > Arts premiers

Arts premiers

Pour les collectionneurs, cela se passe en juin  !

L'Oeil - n° 592 - Juin 2007

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Juin est le mois où sont concentrées les plus grandes ventes d’arts premiers, à Paris… et aussi à Bruxelles. Rivale historique de Paris dans le domaine des arts primitifs, Bruxelles se paye cette année la part du lion avec deux jours de vente, sous la houlette de la maison de ventes Pierre Bergé & Associés. Un masque Mukuye Punu du Gabon (est. 100 000 euros) à la morphologie puissante, venant d’une collection parisienne et un couple de statues magiques Yanda originaires du Congo, attribuées à l’atelier du « Maître de Mobaye » (estimées 100 000 euros chacune) et provenant de l’ancienne collection Raymond Dauvin, administrateur des colonies en poste en Afrique-Équatoriale française de 1914 à 1929, font partie des grands classiques à collectionner. 
Les Amérindiens des plaines, dont on voit si peu d’objets passer sur le marché, seront sur le devant de la scène avec la collection Serge et Monique Holtz. Ce couple de passionnés a collecté pendant plus de trente ans les vestiges des tribus disparues : une robe de femme Crow en coton et dents d’élan, de la fin du xixe siècle (est. 4 000 euros) ; un sac à pipe sioux en cuir, piquants de porc-épic et perles (est. 2 000 euros) ou encore un couteau et son étui Arapaho (est. 800 euros).
À Paris, Sotheby’s fera le contrepoids français avec la plus grosse vente d’art premier de l’histoire de l’auctioneer, d’une estimation globale de 6 millions d’euros ! L’art océanien y est particulièrement à l’honneur. Le clou de la vente est un grand Yipwon d’1,82 m du Moyen Sepik (Papouasie-Nouvelle Guinée), datant du xviie siècle et issu de la collection Lindner (est. 300 000 euros). Il s’agit d’une rare figure à crochet, esprit gardien de la chasse et de la guerre.
De nombreuses pièces de collection à pedigree sont aussi à saisir pour un moindre coût, tel un ornement de parure en coquillages de la collection Greub, collecté en Papouasie-Nouvelle Guinée en 1894 et provenant à l’origine du musée allemand de Stuttgart, estimé 500 euros. Une affaire.

Armelle Malvoisin

Art indien d’Amérique du Nord, vente le 5 juin et Arts premiers, vente le 7 juin, à la Salle des Beaux-Arts, 40, place du Grand-Sablon, 1000 Bruxelles, maison de ventes Pierre Bergé & Associés, tél. 00 32 2 504 80 30, www.pba-auctions.com Art d’Afrique et d’Océanie, vente le 8 juin, Sotheby’s, 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris VIIIe, tel. 01 53 05 53 05, www.sothebys.com

L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France