Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les nouveaux horizons de la photographie

Les nouveaux horizons de la photographie

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La capitale française a le regard tourné vers le monde iranien et arabe à l’occasion de Paris Photo, du 19 au 22 novembre. De sujet, le Moyen-Orient devient acteur de l’art photographique, des scènes familiales de l’Irakienne Farah Nosh jusqu’aux images dépouillées du Maroc d’Yto Barrada. La jeune génération revendique une vision dépourvue de clichés, comme un écho à André Breton qui prédisait que les vraies révolutions pourraient bien s’accomplir par la force des images… Collant à ses propos, « La subversion des images », au Centre Pompidou, revisite l’utilisation du médium par les surréalistes. Le cadre parisien laisse place à d’autres horizons avec les rencontres de Bamako, au Mali, où le plus important festival de photos d’Afrique explore cette année la question des frontières. Le marché n’est pas en reste avec l’œuvre d’Isle Bing cédée à Drouot-Montaigne, tandis que Sotheby’s transfère ses ventes de photographie de Londres vers Paris.
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France