Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les années trente en Europe

Les années trente en Europe

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Pour commémorer le soixantième anniversaire de la colline de Chaillot, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, le Musée des monuments français et la Cinémathèque du Palais de Chaillot reviennent sur cette période cruciale que furent les années trente en Europe. À cette occasion, nous retraçons les évolutions marquantes de cette époque à travers seize pages consacrées aux arts plastiques, à l’architecture, au mobilier, au design, aux arts décoratifs, au cinéma et à la publicité.

Époque de recomposition dans tous les domaines de la vie intellectuelle et artistique, entre les années folles et les menaces de plus en plus précises de la guerre mondiale, les années trente ont, à bien des égards, une correspondance évidente avec les temps présents. Si le désarroi et les angoisses politiques ne gomment pas les effets d’une certaine euphorie dont les comédies musicales cinématographiques offrent le meilleur reflet, la fin des avant-gardes en peinture et en sculpture devient peu à peu un fait institutionnellement établi – au prix de débats parfois violents sur le rôle de l’artiste. Dans les régimes totalitaires, celui-ci devient un simple relais de la propagande ; en France ou en Grande-Bretagne, il affronte la problématique question de l’engagement qui alimente la querelle du réalisme. Les ambiguïtés entre modernisme et tradition subsistent cependant et se traduisent avec une évidence particulière dans les domaines de l’architecture et du design, pris en tenailles entre la tentation de concrétiser les rêves humanistes du début du siècle et le réalisme imposé par le capitalisme comme par le triomphe annoncé de la mécanisation. L’invention du parlant au cinéma va parallèlement favoriser la pénétration des données idéologiques dans l’art et convertir les conceptions artisanales dans une perspective industrielle. Les années trente sont hantées par une crise de la culture qui, sous nombre d’aspects, ne s’est pas achevée avec l’armistice de 1945. En 1979, le Musée d’art moderne de Saint-Étienne avait consacré une exposition à l’art de cette même période en France : l’extension du panorama à l’échelle européenne et les évolutions récentes de l’histoire de l’art donnent sans nul doute aux manifestations d’aujourd’hui une autre tonalité et une actualité accrue qui ne manquent pas de susciter des débats.
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France