Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Vente YSL/Bergé, la vente du siècle

Vente YSL/Bergé, la vente du siècle

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

La dispersion de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé s’annonce comme l’une des plus importantes ventes aux enchères jamais organisées. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 733 lots ; une estimation de 200 à 300 millions d’euros dont 128 à 181 millions d’euros uniquement pour l’art moderne ; un catalogue en 5 tomes totalisant 1 952 pages et pesant 10 kg ; un espace d’exposition d’une surface de 13 000 m2 au Grand Palais afin de présenter l’ensemble des œuvres dans une scénographie de Nathalie Crinière ; 8 commissaires-priseurs (6 pour Christie’s et 2 pour Pierre Bergé & associés) pour tenir le marteau au cours de trois journées de ventes… L’estimation la plus élevée va au tableau Instruments de musique sur un guéridon (1914-1915), de Pablo Picasso, attendu autour de 25 à 30 millions d’euros, alors qu’un poignard provenant d’Inde (XIXe siècle), estimé 400 à 600 euros, devrait être la pièce la plus abordable. La vente va attirer les plus grands collectionneurs de la planète. Pour preuve, les palaces parisiens affichent complet au moment de la vente, programmée du 23 au 25 février.
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France