Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > 1700-1750 : le temps des grâces

1700-1750 : le temps des grâces

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Que ce soit dans le domaine de la peinture avec Watteau, Chardin, Boucher, Quentin de La Tour ou Largillière, dans celui du mobilier avec Cressent, Van Riesen Burgh ou Tilliard, ou de la sculpture avec Bouchardon, la régence du duc d’Orléans et le règne de Louis XV ont porté l’art français à un nouvel apogée. Dans sa série de dossiers sur les grands moments de l’histoire de l’art, Le Journal des Arts consacre un “Vernissage? à la première moitié du XVIIIe siècle, qui voit le triomphe du style rocaille, corollaire d’un nouvel art de vivre. Dans le décor intérieur comme dans la peinture, s’affirme un art plus léger et plus fantaisiste, dont le rayonnement allait s’étendre à toute l’Europe.
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France