Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les Journées du Patrimoine sous le signe du XXe siècle

Les Journées du Patrimoine sous le signe du XXe siècle

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Pour la dernière année du siècle, les Journées du Patrimoine, les 16 et 17 septembre, se sont placées sous le signe du XXe, mais aussi de l’Europe. La conservation de ce nouveau patrimoine appelle des solutions originales, comme à Lyon avec la création du Musée urbain Tony-Garnier, et réclame la définition d’une doctrine intégrant la nécessaire évolution du bâti, ainsi que le souligne l’œuvre d’Auguste Perret. Quant au projet Europe de l’air sur les aéroports des années trente, il apparaît au croisement des deux thèmes des Journées. Par ailleurs, notre rubrique Métiers de l’art s’intéresse à un maillon essentiel de la protection, le conservateur de l’Inventaire général.
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France