Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > New York, ville éternelle ?

New York, ville éternelle ?

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Issue de l’abstraction des années 1960, la peinture de Robert Mangold symbolise, au même titre que les délires pop de l’époque, l’idée d’un New York capitale de l’art. Une image qui a d’ailleurs amené l’artiste à se retirer de la Grosse Pomme pour continuer son œuvre loin d’un « système et d’une pression », comme il nous l’explique dans un entretien. Quarante ans après, New York reste un foyer de création, mais la ville est devenue, au même titre que les métropoles européennes, une ville de patrimoine. Outre un aperçu des bâtiments Art déco de la ville, nous consacrons donc ce vernissage à cette mémoire, avec le témoignage d’Eleanor Lambert, figure de la mode des années 1930, et à un aperçu des principaux musées en construction. Mais, de l’extension du MoMA au Musée d’art populaire, aucun de ses chantiers n’atteint la démesure du projet de Frank Gehry pour le nouveau Guggenheim. À l’occasion d’une rétrospective de son œuvre, nous avons rencontré le père de l’« effet Bilbao ».
MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France