Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Spécial architecture

Spécial architecture

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

L’architecture est-elle mal aimée en France ? Selon un sondage récent, au mieux serait-elle ignorée. Pour sensibiliser nos concitoyens, le ministère de la Culture et de la Communication vient de lancer une campagne d’affichage en direction des particuliers et des élus locaux pour les inciter à faire preuve d’audace. C’est un pas dans la bonne direction, mais nul doute que cela ne suffira pas à apaiser les inquiétudes d’une profession dont l’avenir reste sombre. Récemment, trois organisations – l’Union nationale des syndicats français d’architectes, le Syndicat de l’architecture et le Conseil national de l’ordre des architectes – se sont interrogées dans une lettre ouverte sur la généralisation d’une procédure dérogatoire au code des marchés publics, celle dite de “conception-réalisation?, qui permet à l’État de se tourner directement vers un binôme architecte/entreprise de BTP. Certes, cette procédure rend possible une construction dans des temps records, mais elle asphyxie les petites et les jeunes agences, et annihile la saine émulation des concours qui transcendent la qualité architecturale. D’autres dossiers restent en suspens, comme la loi sur l’architecture ou la réforme de l’enseignement... Pourtant, notre pays peut s’enorgueillir d’accueillir de nombreuses agences de qualité. Sans parler des grands, comme du Besset et Lyon, Équerre d’argent 2002, des architectes comme François Roche, Décosterd & Rahm, Beckmann N’Thépé ou Degré Zéro méritent que leur profond travail de renouvellement de la pensée architecturale ne soit pas cantonné à jamais au virtuel. Espérons que Michel Clément, nouveau directeur de l’Architecture et du Patrimoine, et le nouveau délégué qui viendra bientôt l’épauler, sauront tout mettre en œuvre pour que les mentalités de nos concitoyens évoluent. L’avenir de toute une profession en dépend. Philippe Régnier

En prise au mal-être, les architectes se mobilisent

Les Français boudent l’architecture. Le problème est principalement d’ordre culturel. D’où la vaste campagne de sensibilisation à la qualité architecturale que vient de lancer le ministre de la Culture. Dans un marché ralenti, entre autres, par la crise économique, les architectes font face à une diminution de la commande. Et la profession dans son ensemble se retrouve devant une multitude de problèmes non résolus. Aux réformes de l’enseignement en architecture et de la loi sur l’architecture, ainsi qu’aux difficultés d’accès à la commande et aux concours pour les jeunes architectes, s’ajoute désormais l’appréhension de voir le gouvernement user, lors de la réalisation des édifices publics, de procédures dérogatoires qui affaibliraient le rôle du maître d’œuvre au détriment de la qualité architecturale. En charge de ces dossiers difficiles, Michel Clément, le nouveau directeur de l’Architecture et du Patrimoine, devrait à cet effet être bientôt épaulé par un délégué à l’Architecture. Les architectes attendent de pied ferme sa nomination. Leur avenir est en jeu.

Lire la suite >>

Alejandro Zaera-Polo : "L’architecture française me semble peu médiatisée"

L’architecte espagnol Alejandro Zaera-Polo, âgé de trente-neuf ans, est l’un des trois commissaires de l’exposition « Nouvelles tendances de l’architecture en Europe et au Japon » à Arc en rêve, à Bordeaux. Il a obtenu son diplôme d’architecte à l’ÉTS (École technique supérieure) d’architecture de Madrid (1988) et un mastère à la Graduate School of Design de l’université d’Harvard, aux États-Unis (1991).

Lire la suite >>

MOTEUR DE RECHERCHE
Rechercher un dossier
Revue :
Mots dans le titre :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France