Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Des Camus inédits - Le Journal des Arts - n° 328 - 25 juin 2010

Flouquet Sophie - 548 mots - Le Journal des Arts n° 328 - 25 juin 2010

Découverte

Des Camus inédits

548 mots - Le Journal des Arts n° 328 - 25 juin 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Deux peintres oubliés, Les Duval Le Camus père et fils, font l’objet d’une première étude monographique à Saint-Cloud.

SAINT-CLOUD - Le synopsis de cette exposition, organisée par le petit Musée des Avelines, à Saint-Cloud (Hauts-de-seine), est des plus simples et des plus efficaces : faire redécouvrir des peintres et retrouver leurs tableaux.  Plus de deux ans de recherches auront été nécessaires pour revaloriser le travail de deux « charmants peintres narratifs du XIXe siècle », selon les termes d’Emmanuelle Le Bail, directrice du musée : Pierre Duval Le Camus (1790-1854) et son fils, Jules Alexandre (1814-1878), dont la vie et l’œuvre ont é [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Un accueil sur mesure

Voilà un établissement qui devrait inspirer plus d’un élu. Logé depuis les années 1980 dans une belle villa des années 1930, la maison Brunet — dont l’architecture a été fortement dénaturée –, le Musée des Avelines a rouvert en 2008 avec un nouveau projet. Forte du soutien du premier magistrat de cette riche commune francilienne de 30 000 habitants, la nouvelle directrice, Emmanuelle Le Bail, s’est attachée à remettre en valeur les collections, dédiées à l’histoire et au patrimoine clodoaldiens. Le musée peut toutefois se féliciter de conserver le deuxième fonds, après le Musée d’Orsay, d’œuvres d’Eugène Carrière, acquises grâce à la donation Oulmont. Les 300 pièces exposées n’étant toutefois pas du niveau d’un grand musée parisien, une attention particulière a été portée aux prestations d’accueil : gratuité – y compris des ateliers pédagogiques pour enfants –, actions extérieures à destination des publics, présence d’une librairie et d’un espace de restauration situé au cœur du musée, dans la rotonde ouverte sur le jardin des Avelines.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France