Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les conservateurs-restaurateurs : pour un titre professionnel « fort » - Le Journal des Arts - n° 2 - Avril 1994

501 mots - Le Journal des Arts n° 2 - Avril 1994

Restauration

Les conservateurs-restaurateurs : pour un titre professionnel « fort »

501 mots - Le Journal des Arts n° 2 - Avril 1994

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

À la suite de notre article, « Une loi pour les musées de France », (JdA n° 1, mars), qui évoquait une disposition du projet de loi concernant les restaurateurs, Véronique Monier, présidente de la Fédération française des associations de conservateurs-restaurateurs, nous a communiqué les réflexions suivantes.

L’article mentionne une disposition de ce projet de loi assurant que la restauration des collections des musées sera confiée à des "restaurateurs habilités". Il ne cite pas les articles portant sur la création d’un titre de "restaurateur du patrimoine". Ce point du projet mérite que l’on s’y arrête plus longuement, car les professionnels de la conservation-restauration seraient enfin dotés d’une existence légale. À l’heure actuelle, en effet, les conservateurs-restaurateurs (1) ne bénéficient d’aucun statut juridique : [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

(1) Le terme de conservateur-restaurateur, défini par divers textes internationaux, tend à se généraliser, le terme de restaurateur ne rendant pas compte de l’évolution considérable connue par cette discipline (cf. "Le Conservateur-restaurateur : une définition de la profession", Nouvelles de l’Icom, vol. 39, n°1, Paris, Unesco, 1986.

(2) Charte de Venise : premier texte international d’éthique patrimoniale rédigé en 1964. Depuis, d’autres textes nationaux ou internationaux ont vu jour, notamment sous l’égide de l’Icom.

(3) La fédération regroupe huit associations ; des liens sont entretenus avec les associations homologues européennes au travers de E.C.C.O., European Confederation of Conservators-restorers Organisations.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France