Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Un sondage exclusif sur les Français et l’art contemporain

Un sondage exclusif sur les Français et l’art contemporain

Le Journal des Arts - n° 321 - 19 mars 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Quel intérêt suscite l’art contemporain auprès des Français ? Un sondage commandé par Art Paris à l’institut BVA, et que nous publions en partenariat avec Les Échos et Orange.fr, apporte des réponses éclairantes. Menée auprès d’un millier de Français, cette enquête révèle l’intérêt des sondés pour les musées, les foires et l’Internet. De leur côté, les galeries ont encore du travail à accomplir.

Si les Français visitent en moyenne au moins une exposition ou un musée tous les ans, seuls 20 % d’entre eux ont déjà acquis une œuvre actuelle. Le sentiment envers l’art contemporain reste encore mitigé. Dans le landernau culturel, la chose est entendue : l’art contemporain est une passion naturelle et un lifestyle.

Mais cette assurance nombriliste n’est pas partagée par les 1 030 Français récemment interrogés par l’institut de sondage BVA. Si la fréquentation des lieux d’art, musées en tête, ne cesse de progresser, l’art contemporain a encore du pain sur la planche. Bien que la curiosité (51 %) et l’enthousiasme dominent les réponses, 32 % des sondés manifestent encore de l’indifférence et 15 % de l’incompréhension.

De fait, 28 % des Français considèrent que l’achat d’une œuvre d’art actuel est réservé à une élite de connaisseurs. D’ailleurs, seul un cinquième des personnes interrogées ont déjà acquis des œuvres contemporaines et à peine 13 % manifestent le désir de se lancer. Pour la majorité des acheteurs potentiels, l’achat s’effectuerait plus volontiers sur les foires qu’en galerie.

Rien d’étonnant, puisque près de 70 % des gens de l’échantillon ne visitent jamais de galeries. Déjà, l’enquête diligentée en 2006 par le Comité professionnel des galeries d’art constatait une fréquentation moyenne de l’ordre de 93 visiteurs hebdomadaires.

Néanmoins, 34 % des personnes interrogées par BVA, principalement les étudiants et les retraités, considèrent la galerie comme un moyen de prendre contact avec le milieu, et 15 % d’entre elles, comme un moyen d’être à la pointe de l’actualité. Un rôle disputé par Internet, que la moitié des sondés considèrent comme un outil d’accès à l’information sur l’art et les artistes.

Roxana Azimi

FREQUENTATION | Combien de fois par an fréquentez-vous / parcourez-vous des lieux consacrés à l’art ?
tableau frequentation
Les musées sont indéniablement les lieux d’art les plus fréquentés. Mais si 60 % des Français visitent au moins une fois par an une institution, les vrais mordus sont rares. Seuls 3 % se rendent plus de dix fois par an dans un musée ou dans des expositions. En revanche, 10 % des Français lisent un magazine spécialisé ou écoutent une émission de radio sur l’art plus de dix fois par an. De leur côté, les plateformes commerciales sont moins courues. Ainsi 69 % des sondés ne vont jamais dans une galerie, et 58 % ne mettent jamais les pieds dans une foire.


ACHAT | Avez-vous déjà acheté une œuvre d’art contemporain ?(photo, sculpture, peinture, gravure...)
tableau achat
Seule une minorité des personnes interrogées (20 %) a déjà acheté de l’art contemporain. Le passage à l’acte est difficile. Les revenus sont certes un facteur à prendre en considération. Ainsi, les foyers disposant d’un revenu mensuel net supérieur à 3 500 euros sont 43 % à avoir répondu par l’affirmative. Autant la fréquentation des musées ou des expositions est souvent affaire de culture et de niveau de revenus, autant l’achat est un acte spontané. Les cadres, les 50-64 ans et les habitants de la région parisienne achètent aussi davantage que la moyenne des Français.


INTENTION | Avez-vous l’intention d’acheter une œuvre d’art contemporain ?(photo, sculpture, peinture, gravure...)
tableau intention
C’est le chiffre le plus troublant de ce sondage : 87 % de ceux qui n’ont jamais acheté d’art contemporain ne manifestent aucune intention d’achat. Une donnée qui rejoint l’incompréhension suscitée par l’art contemporain chez les non-initiés (cf. « Sentiments vis-à-vis de l’art contemporain »). À cela s’ajoute le sentiment que l’art contemporain est un luxe réservé à des connaisseurs ou un rêve inaccessible sur le plan financier. Un effort de pédagogie et peut-être de convivialité serait le bienvenu pour faire tomber les réserves.


LIEU D'ACHAT | Où achèteriez-vous une oeuvre d’art contemporain?
tableau lieu d'achat
Le résultat n’est guère étonnant : les foires sont considérées comme le premier lieu d’achat d’une œuvre d’art contemporain (41 %). Seuls un quart des sondés imaginent acheter en galerie, un chiffre qui conforte la faible fréquentation de ces enseignes depuis plusieurs années. Internet devance la salle de ventes comme cadre d’achat potentiel, avec un chiffre (15 %) qui paraît d’autant plus élevé que seuls 4 % des sondés perçoivent Internet comme un moyen d’acquérir des œuvres d’art (cf. « Internet, quel moyen pour l’art ? »).


INTERNET | Pour vous, en matière d’art, Internet représente avant tout un moyen de :
tableau Internet
Si 34 % des sondés tiennent la galerie pour un lieu de prise de contact avec le milieu (cf. « Image de la galerie »), Internet est pour 51 % d’entre eux une source d’information inépuisable en matière d’histoire de l’art, de biographies d’artistes. L’information dématérialisée est sans doute moins intimidante que le contact avec les spécialistes. L’achat sur le Web reste marginal (4 %), alors même que 15 % des personnes ayant des intentions d’achat envisagent la Toile comme un outil.


IMAGE | Pour vous, la galerie d’art est avant tout un lieu pour :
tableau image de la galerie
La galerie est perçue comme une plateforme d’information pour entrer en contact avec le milieu (34 %), ou être à la pointe de l’art contemporain, plutôt qu’un endroit pour acheter de l’art (20 %). Un résultat qui rejoint les réponses sur les intentions d’achat, et la question du lieu prévisionnel d’achat. Sur ce dernier plan, les foires devancent de loin les galeries. Seule une faible minorité imagine revendre en galerie, ce qui fait nécessairement les choux gras des salles de ventes.


IMAGE | Pour vous, l’achat d’une oeuvre d’art contemporain c’est avant tout :
tableau image de l'achat
Pour les sondés, l’achat d’une œuvre d’art contemporain relève de l’impulsion, qu’il s’agisse d’un coup de cœur (35 %) ou d’un achat insensé (9 %). Les clivages socio-culturels sont toutefois prégnants. Ainsi, l’art contemporain semble réservé à un cercle de connaisseurs, voire apparaît comme un rêve inaccessible. Bon signe, seules 5 % des personnes interrogées achèteraient de l’art actuel pour des questions de mode. Les gros prix ne font pas non plus rêver. Une très faible minorité (4 %) envisage l’art comme valeur refuge ou comme placement.


SENTIMENTS | Quel est votre sentiment vis-à-vis de l’art contemporain ?
tableau sentiments
L’art contemporain suscite toujours un mélange d’attirance et de défiance. D’un côté, les Français sont visiblement enthousiastes (11 %), ou du moins curieux (51 %). Les chefs d’entreprise, professions libérales et cadres, cœur de cible des galeries, sont les premiers à manifester de l’intérêt. L’art contemporain intrigue donc enfin les élites économiques. Mais la pédagogie et l’effort de visibilité ne doivent pas s’arrêter en si bon chemin. 47 % des sondés manifestent encore de l’indifférence et de l’incompréhension. Malheureusement, l’indifférence est à 50 % le lot des catégories sociales les plus défavorisées, lesquelles sont aussi les plus nombreuses à ne jamais fréquenter un lieu d’art.
Sondage réalisé par internet auprès d’un échantillon national représentatif de 1 030 personnes âgées de 18 ans et plus, du 9 au 11 février 2010. la représentativité de l’échantillon  est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération. Sondage BVA pour ArtParis, Les Echos, Le Journal des Arts et Orange

EN SAVOIR PLUS
L'oeil : abonnez-vousAbonnez-vous au Journal des Arts
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
MOTEUR DE RECHERCHE
Retrouvez les archives du Journal des Arts (depuis 1994),
de L’œil (depuis 1998) et du JournaldesArts.fr (depuis 2008)
Revue :
Mots dans le titre :
Mots dans l'article :
Auteur :
Date de parution du :
au :
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France