Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Orléans à la recherche de tableaux perdus - Le Journal des Arts - n° 21 - Janvier 1996

Fessy Emmanuel - 543 mots - Le Journal des Arts n° 21 - Janvier 1996

Qu’est devenue la collection du Musée Paul Fourché ?

Orléans à la recherche de tableaux perdus

543 mots - Le Journal des Arts n° 21 - Janvier 1996

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Depuis la chute du mur de Berlin et l’effondrement du communisme en Union soviétique, les demandes de restitution d’œuvres d’art saisies ou « disparues » pendant la Seconde Guerre mondiale se multiplient. Voilà qu’à son tour, le Musée des beaux-arts d’Orléans se lance à la recherche de plus de trois cent cinquante peintures, dont il a perdu la trace depuis juin 1940.

ORLÉANS - Du 14 au 19 juin 1940, Orléans est soumise aux bombardements allemands qui prennent pour cible le centre et les quartiers anciens. La population évacue la ville et rejoint les longues files de l’exode. Des incendies se déclenchent sans pouvoir être maîtrisés, faute d’hommes et de moyens. Peu à peu, ils gagnent du terrain et dévasteront 607 immeubles sur 17 hectares, tandis que 695 habitations seront endommagées. Bien que les nazis occupent Orléans depuis le 16 juin dans [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Né à Orléans en 1840, Paul Fourché devient à Bordeaux – où il meurt en 1922 – un riche négociant, et rassemble dans son vaste hôtel particulier du cours Clémenceau une importante collection de peintures, principalement flamandes et hollandaises. Sa fortune considérable lui permet de voyager et d’acheter, lors de ses déplacements ou grâce à des marchands, des œuvres, parfois à grand prix et parfois sans trop de discernement sur leur authenticité. Il acquiert également un assez bel ensemble de toiles italiennes des XVIe et XVIIe siècles, et françaises des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que du mobilier, des objets d’art, des sculptures et près de 4 000 dessins.
Paul Fourché donne à sa ville natale ses collections, qui rejoignent en 1907 un hôtel particulier, autrefois occupé par les Beauharnais. Un an plus tard, le musée – une dizaine de salles, sur deux niveaux, offrant un accrochage dense et pittoresque – est ouvert au public. À une date inconnue, sans doute après 1922, une campagne de photographies est entreprise. Les archives conservent ainsi aujourd’hui des reproductions d’œuvres de Van Bloemens, Andries Both, Ruysdael, Stevens, Saenredam, des ateliers de Rembrandt et Rubens, de Boilly, Coypel, Vernet, Greuze, Benjamin Constant, Ribot, Lorenzo Costa, Carlo Dolci…
Curieusement, alors que dès 1935, des circulaires sur la sauvegarde en cas de guerre d’œuvres classées étaient adressées par le ministère de l’Éducation nationale, et que deux châteaux près d’Orléans étaient réquisitionnés, la majeure partie des collections du Musée Fourché a été oubliée dans la tourmente et ne fut donc pas évacuée.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France