Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La saga des Camondo - Le Journal des Arts - n° 316 - 8 janvier 2010

Flouquet Sophie - 394 mots - Le Journal des Arts n° 316 - 8 janvier 2010

Philanthropie

La saga des Camondo

Cette famille de collectionneurs, éteinte en déportation, a considérablement enrichi le patrimoine national

394 mots - Le Journal des Arts n° 316 - 8 janvier 2010

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

PARIS - Le Musée Nissim-de-Camondo, entré par legs dans le giron de l’Union centrale des arts décoratifs (UCAD), est aujourd’hui l’un des derniers vestiges parisiens des fastes de la famille Camondo. Celle-ci a pourtant compté parmi les plus importantes dynasties de la finance internationale et du mécénat. De nombreuses œuvres conservées dans les musées nationaux (Louvre, Orsay ou Guimet) en témoignent encore.

L’exposition documentaire du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, à Paris, raconte l’histoire de cette saga familiale de juifs séfarades, exilés au XIXe siècle à Constantinople avec la nationalité autrichienne. Elle ne tente pas le pari délicat de la reconstitution de l’ensemble des collections Camondo.   Les premiers portraits de l’exposition sont très éloignés de l’image de dandys mondains forgée par les générations ultérieures des Camondo. Le portrait du patriarche, Abraham Salomon de Camondo (1781-1873), en [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

DE CONSTANTINOPLE À PARIS (1806-1945), LA SPLENDEUR DES CAMONDO, jusqu’au 7 mars, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple, 75003 Paris, lun.-ven. 11h-18h, dim. 10h-18h, mer. jusqu’à 21h, www.mahj.org

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France