Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Tadao Ando : non à la modernité sans principes - Le Journal des Arts - n° 28 - Septembre 1996

Fessy Emmanuel - 946 mots - Le Journal des Arts n° 28 - Septembre 1996

Tadao Ando : non à la modernité sans principes

L’architecte, lauréat du Praemium Imperiale, s’exprime sur la Biennale de Venise, la ville et la tradition

946 mots - Le Journal des Arts n° 28 - Septembre 1996

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Après avoir été couronné par le Pritzker Price l’an dernier, Tadao Ando, qui aura 55 ans ce mois-ci, est le lauréat Architecture 97 du Praemium Imperiale, doté de 15 millions de yens (650 000 francs) par des mécènes japonais, dont le groupe Fujisankei au premier chef. Autodidacte, sans diplôme d’architecte et ancien boxeur, il recueille aujourd’hui les plus hautes distinctions de la profession alors que son parcours reste singulier. Avec un vocabulaire minimal – cercle, rectangle, carré – et une palette réduite de matériaux où domine le béton laissé à l’état brut, il bâtit des huis-clos pour protéger l’homme contre un environnement urbain jugé néfaste, un "chaos" si spectaculaire au Japon. Respectueux de la tradition, soucieux de raffinement, il dénonce dans cet entretien la "prolifération de bâtiments frivoles et ignobles" et souligne que "la ville doit être au service de l’homme".

En septembre s’ouvre à Venise la Biennale d’architecture. Quel sens peut encore avoir cette manifestation à une époque où les moyens de communication se sont tant développés, où les informations circulent largement ? Tadao Ando. Certes, les moyens de communication se sont développés et se diversifient avec la vulgarisation de l’usage de l’ordinateur et l’élargissement de l’Internet. Mais ceux-ci ne peuvent se substituer à l’émotion ressentie au contact du réel, en l’occurrence pour la Biennale, des [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 
EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France