Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Lille rouvre les portes de son Palais des beaux-arts - Le Journal des Arts - n° 39 - 30 mai 1997

Adam Guillaume - 414 mots - Le Journal des Arts n° 39 - 30 mai 1997

Lille rouvre les portes de son Palais des beaux-arts

Les collections du musée sortent de leur réserve

414 mots - Le Journal des Arts n° 39 - 30 mai 1997

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

À partir du 8 juin, le public pourra découvrir le nouveau visage du Palais des beaux-arts de Lille, fermé pour travaux depuis 1991. En plus d’une audacieuse extension, le musée a gagné en surfaces d’exposition et présente quantité d’œuvres nouvellement sorties des réserves, notamment au sein de ses trois nouveaux départements : sculpture française du XIXe siècle, Moyen Âge et Renaissance, plans-reliefs.

LILLE. Édifice massif typique du XIXe finissant, le Palais des beaux-arts s’organise classiquement autour d’un vaste atrium, "le cœur, le poumon du musée, rendu plus léger, plus lumineux avec la destruction de l’escalier monumental", explique le conservateur du musée, Arnauld Brejeon de Lavergnée. Le département des Peintures, incontestable point fort des collections, occupe, comme autrefois, la totalité du premier étage. La Descente de Croix de Rubens, les Vieilles et les Jeunes de Goya, le Gobelet d’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Six ans de travaux
Le plus long chantier de l’histoire récente des musées de France aura finalement coûté 220 millions de francs hors taxes, dont 40 % environ ont été financés par l’État. S’y ajoute un budget de 18 millions de francs pour la restauration des œuvres, dont la moitié a été apporté, par la Direction des Musées de France. Outre le "bâtiment-lame" de 6,5 m de profondeur seulement qui abrite la conservation, l’atelier de restauration, le cabinet des dessins et une cafétéria, les travaux ont permis au musée de s’enrichir d’une libraire-boutique gérée par la Réunion des musées nationaux, d’une bibliothèque d’histoire de l’art et d’ateliers pédagogiques. Quelques mois supplémentaires seront encore nécessaires à l’achèvement des travaux de l’auditorium. La surface d’exposition est passée de 7 000 à 12 000 m2, la surface totale de 17 000 à 22 000 m2. Reste à savoir comment la Ville compte financer le budget de fonctionnement de cet ambitieux équipement culturel, estimé à 24,5 millions de francs par an, contre 17 millions avant rénovation.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France