Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Lyon saisi par l’art contemporain - Le Journal des Arts - n° 41 - 4 juillet 1997

Four Pierre-Alain - 1026 mots - Le Journal des Arts n° 41 - 4 juillet 1997

Lyon saisi par l’art contemporain

L’"effet" Biennale s’étend à toute la ville

1026 mots - Le Journal des Arts n° 41 - 4 juillet 1997

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le succès croissant de la Biennale d’art contemporain (Bac) a décidé la Ville de Lyon à en faire une manifestation internationale de référence. Cette entreprise ambitieuse est épaulée par les galeries et le circuit institutionnel lyonnais.

L’attitude quelque peu réservée de la mairie à l’égard de l’art contemporain a été contredite par le succès public de la Bac, qui est passée de 75 000 à 130 000 visiteurs en trois éditions. Cette belle réussite a convaincu la municipalité qu’une telle manifestation pouvait devenir un phare dans le désert culturel estival lyonnais. Le pari est osé. Conscients de l’enjeu, Thierry Raspail et Thierry Prat, les deux directeurs artistiques de la Bac et par ailleurs [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Place Bellecour
Le dimanche 7 septembre, la place Bellecour sera transformée en un vaste lieu d’exposition à ciel ouvert. La scénographie prévue devrait faire apparaître une ville en construction avec ses rues, ses avenues, sa place et ses portes. L’opération est largement tournée vers le public non spécialiste de l’art contemporain et entend donner un espace d’expression aux pratiques artistiques amateurs ou "autres". Quinze plasticiens ayant mené pendant l’été une sensibilisation à l’art contemporain, à l’apprentissage d’une technique et à une réflexion sur "L’Autre", disposeront chacun de 90 m2 pour le rendu de leurs travaux. Des graffeurs de l’agglomération s’exprimeront sur les cinq portes fermant la place, pour répondre à la "quête de reconnaissance" de ces travaux, qui mêlent contestation par la dégradation et recherches picturales hors des circuits traditionnels de l’art. Enfin, chacun pourra venir occuper un espace de 4 m2 pour y donner sa vision de "L’Autre" (inscriptions à la Maison des biennales, auprès de Pascale Duclaux, tél. 04 72 40 26 26).

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France