Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Culture de sculptures - Le Journal des Arts - n° 41 - 4 juillet 1997

Kaufman, Jason Edward - 582 mots - Le Journal des Arts n° 41 - 4 juillet 1997

Culture de sculptures

Les champs de sculpture de Smith renaissent pour l’été

582 mots - Le Journal des Arts n° 41 - 4 juillet 1997

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le Parc de Storm King propose, à partir de cet été, une sélection tournante de sculptures de David Smith, en référence aux installations de plein air que l’artiste américain exposait dans ses champs de Bolton Landing.

MOUNTAINVILLE, ÉTAT DE NEW YORK. L’œuvre de David Smith, dont Robert Motherwell déclarait qu’elle était "aussi raffinée qu’un Vivaldi, et aussi puissante qu’un semi-remorque", est mal connue du grand public. Pourtant, ses assemblages abstraits d’acier soudé et ses "dessins dans l’espace" ont considérablement développé le médium inventé par Picasso et Gonzalez, pour inspirer ensuite d’autres artistes comme Caro et les minimalistes. Si Smith a un pair chez ses contemporains, ce ne peut être [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Le Storm King Art Center
Situé dans la vallée de l’Hudson, à quelque 90 kilomètres au nord de New York, Storm King est le plus grand des parcs extérieurs dédiés à la sculpture nord-américaine. Ses 160 hectares de forêts et de prairies sont constellés d’environ 120 sculptures abstraites d’artistes comme Calder, Moore, Nevelson, Noguchi, Rickey, Caro, di Suvero, Serra, Abakanowicz, et d’autres moins connus. Les vertes pelouses et les terrasses se détachant sur un fond de montagnes boisées offrent un cadre extraordinaire à ces œuvres monumentales, habituellement confinées aux places et squares des villes. La collection permanente comprend également une centaine de sculptures d’intérieur, de dessins et de photographies, exposés dans une réplique de château normand édifiée en 1935 pour le précédent propriétaire du terrain. Co-fondé en 1960 par Ralph E. Ogden, disparu en 1974, et l’actuel président et directeur H. Peter Stern, l’établissement doit son nom à la montagne Storm King qui domine le site à l’est. Depuis son ouverture, le parc a doublé sa surface et participe au maintien de la réserve naturelle environnante de plus de 900 hectares. En activité huit mois par an, il attire environ 40 000 visiteurs avec des expositions consacrées à Alice Aycock, Ursula van Rydingsvard, Marc di Suvero…

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France