Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Un mobilier intellectuel - Le Journal des Arts - n° 308 - 4 septembre 2009

Azimi Roxana - 676 mots - Le Journal des Arts n° 308 - 4 septembre 2009

Un mobilier intellectuel

676 mots - Le Journal des Arts n° 308 - 4 septembre 2009

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les pièces importantes des créateurs modernes ont vu leurs prix grimper ces dernières années. Le marché est toutefois pénalisé par la rareté.

 Face au classicisme précieux de la Société des artistes décorateurs, les fondateurs de l’Union des artistes modernes (UAM) prônent en 1929 une adéquation de la forme à la fonction, sans surcharge ornementale. Ils privilégient des matériaux simples comme le verre, le ciment et le métal. Mais l’utopie d’une production qui ne soit pas « une imitation faite pour la vanité de quelques-uns » restera un vœu pieux. Les membres de l’UAM n’auront d’autre choix que celui [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Denis Doria, directeur de la Galerie Doria, Paris

Pourquoi les pièces des créateurs modernes sont-elles aussi rares sur le marché ?
Le courant moderne commence un peu avant la guerre de 1914 avec Francis Jourdain, mais il faut attendre 1916-1917 pour voir matériellement les pièces. Le mouvement s’arrête en 1939. En vingt ans, si on tient compte de la crise de 1929, la production est forcément réduite. Il y a aussi un hiatus entre les écrits et la réalité. Faute d’éditeurs, la volonté de s’adresser au plus grand nombre est restée de l’ordre de l’utopie. Marcel Breuer est le seul créateur à avoir eu une production d’ampleur grâce à l’éditeur Thonet.

Le Bauhaus fête cette année ses 90 ans. Y a-t-il eu des liens entre cette école et les créateurs de l’Union des artistes modernes (UAM) ?
Il y a une vraie continuité entre le Bauhaus, de Stijl et l’UAM. Quand Mallet-Stevens réalise l’aménagement de la villa Noailles, il fait appel à Theo van Doesburg. Lorsque Martin Gropius dirige le Bauhaus, Mallet-Stevens lui envoie des photos de son travail pour qu’il fasse une conférence.

L’intervention de Laurent Negro et de Saoud Al-Thani a profondément changé la cote des créateurs modernes. Ces prix vous semblent-ils justes aujourd’hui ?
Les prix ne sont pas à la hauteur de ce qu’ils devraient être. Les créateurs classiques sont surévalués par rapport à leur intérêt historique, et les œuvres modernes n’ont pas encore la cote qu’elles devraient avoir.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

A quelle heure aimeriez-vous recevoir la newsletter quotidienne du Journal des Arts ?

Entre 8h et 10h
Entre 10h et 12h
Entre 12h et 14h

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France