Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Turquie, Iran, Caucase, Asie centrale - Le Journal des Arts - n° 60 - 9 mai 1998

Semo Marc - 1939 mots - Le Journal des Arts n° 60 - 9 mai 1998

Turquie, Iran, Caucase, Asie centrale

Quatre grandes zones de production.

1939 mots - Le Journal des Arts n° 60 - 9 mai 1998

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le grand art du tapis a son cœur en Orient. De belles pièces ont certes été tissées en Transylvanie, en Ukraine ou dans les Balkans, dans des régions occupées par les Ottomans ou en étroits contacts avec eux. Ce monde du tapis noué s’étend jusqu’à la mer de Chine, mais aussi au nord de l’Inde. En Occident, il couvre toute la rive sud de la Méditerranée jusqu’au Maroc. Mais l’Asie dite mineure, de l’Anatolie au Caucase, de l’Iran aux plateaux d’Asie centrale, a été et reste le centre d’une production liée à l’origine à la vie des peuples nomades. Toute classification a une part d’arbitraire, d’autant qu’au cours des siècles, les peuples de l’antique route de la Soie se sont profondément mêlés. Chacune des grandes zones de production traditionnelle – Turquie, Iran, Caucase, Asie centrale... – conserve néanmoins ses spécificités, avec de nettes différences entre les tapis des ateliers urbains et ceux des nomades, par ailleurs grands producteurs de tissés, kilims ou soumaks. On désigne les tapis par un nom de lieu – ville ou région – ou de tribu. Ils sont parfois caractérisés par leurs motifs, en référence aux grands peintres européens qui les ont représentés. Enfin, certains tapis sont définis par leur type – mihrab ou saf –, en même temps que leur lieu de production.

Le monde du tapis turc est plein de réminiscences des splendeurs ottomanes et des multiples traditions nomades. La Turquie est au carrefour de l’Europe, du Caucase, de l’Iran et du monde arabe. Aussi le monde du tapis turc a-t-il été l’un des plus riches et des plus diversifiés. Il le reste malgré son déclin, dû à l’emploi systématique de couleurs chimiques et au travail en série, dès la fin du siècle dernier. Parmi les célèbres tapis classiques [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 
EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France