Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La FIAC tient bon - Le Journal des Arts - n° 290 - 31 octobre 2008

Azimi Roxana - 930 mots - Le Journal des Arts n° 290 - 31 octobre 2008

Foires d’art contemporain

La FIAC tient bon

930 mots - Le Journal des Arts n° 290 - 31 octobre 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Organisée du 23 au 26 octobre, le salon a affiché un commerce lent mais globalement correct.

PARIS - La Foire internationale d’art contemporain (FIAC), à Paris, a indéniablement fait cette année un saut qualitatif. Un bond en avant délesté de toute prétention « jeuniste » ou glamour. « La FIAC n’est pas la foire au monde où l’on fait le plus de ventes, mais c’est la seule en Europe qui progresse tous les ans d’un cran, alors que la plupart des autres déclinent », confiait le galeriste Christian Nagel (Berlin). Certes, la Cour Carrée du Louvre a [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Le CNAP manque de stratégie

La commission d’achat du Centre national des arts plastiques (CNAP) pour le FNAC sur la FIAC persiste et signe dans ses travers. Plutôt que de se concentrer sur une petite sélection d’œuvres emblématiques, à l’instar du fonds Outset (qui a la particularité d’être abondé par des fonds privés, notamment le Champagne Laurent Perrier et le Méridien) pour la Tate sur Frieze, elle a agi en petit collectionneur privé, en saupoudrant sur trente pièces la somme globale de 400 000 euros. Il en ressort du coup peu d’œuvres mémorables comme l’ensemble de cinquante-huit dessins de Franz Erhard Walther chez Jocelyn Wolff (Paris) ou les lustres de Sigalit Landau, barbelés cristallisés par le sel de la Mer Morte chez Kamel Mennour (Paris). « Une œuvre chère n’est pas forcément une grande œuvre, pas plus qu’une œuvre de grande taille », rétorque le délégué aux arts plastiques Olivier Kaeppelin. Plutôt que de donner un signal fort envers les galeries étrangères et de leur donner envie de revenir à la FIAC, le CNAP n’a acquis que cinq pièces auprès de ces enseignes. On pouvait enfin s’étonner que sept pièces aient été achetées à la Galerie de Multiples (Paris). La somme dépensée dans les éditions reste certes modeste et le travail courageux de cette galerie est à soutenir. Mais de tels achats auraient pu s’effectuer à l’occasion d’autres commissions et non dans le contexte hautement symbolique et stratégique de la FIAC.

EN SAVOIR PLUS
EN SAVOIR PLUS
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France