Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La planète Tiepolo - Le Journal des Arts - n° 70 - 6 novembre 1998

Lasnier Jean-François - 738 mots - Le Journal des Arts n° 70 - 6 novembre 1998

La planète Tiepolo

Première rétrospective en France du maître vénitien

738 mots - Le Journal des Arts n° 70 - 6 novembre 1998

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Dans le cadre de l’Automne italien, Giambattista Tiepolo (1696-1770), le plus européen des peintres de la Péninsule, fait l’objet d’une rétrospective au Petit Palais, la première à lui être consacrée en France. Un événement complété par la restauration de ses fresques au Musée Jacquemart-André.

PARIS - Des portraits des doges Cornaro qui ouvrent l’exposition au Saint Pierre d’Alcantara sur lequel elle se clôt, le Petit Palais retrace la carrière de Giambattista Tiepolo, dont l’œuvre, à l’instar de ces figures monumentales, oscille entre histoire et religion. En 83 peintures, 36 dessins et autant de gravures, la sélection s’efforce d’évoquer les décors monumentaux du maître du rococo qui, de Venise à Madrid en passant par Würzburg, a couvert églises et palais de ses [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Réalisé pour la famille Pisani en 1745 et acquis en 1893, le décor de la villa Contarini est le seul ensemble de fresques de Tiepolo conservé en France. Au Musée Jacquemart-André, qui les abrite, vient de s’achever la salutaire restauration de L’arrivée d’Henri III à la villa Contarini. Ces opérations ont rendu à l’œuvre cette vivacité de coloris si caractéristique de la manière tiepolesque. Jusqu’au 20 janvier, le musée propose une petite exposition autour de ce chef-d’œuvre, dans laquelle est notamment montrée l’esquisse préparatoire qui présente, comme souvent chez Tiepolo, des différences notables avec la fresque finale.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France