Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > La fièvre de l’orfèvrerie russe - Le Journal des Arts - n° 286 - 5 septembre 2008

Malvoisin Armelle - 774 mots - Le Journal des Arts n° 286 - 5 septembre 2008

Orfèvrerie

La fièvre de l’orfèvrerie russe

774 mots - Le Journal des Arts n° 286 - 5 septembre 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Les Russes rachètent avec gourmandise leur patrimoine avec une préférence pour les pièces imposantes en argent niellé, vermeil ou enrichies d’émaux, et signées des plus grands créateurs russes.

Autrefois passion de collectionneurs américains et de quelques amateurs européens, l’orfèvrerie russe est aujourd’hui prise d’assaut par une nouvelle clientèle nationale ou issue de la Communauté des États Indépendants (CEI). Ces récents acheteurs fortunés souhaitent racheter leur patrimoine artistique à tout prix, créant une envolée exponentielle des prix. Pour leur virtuosité technique alliée à la richesse de leurs matériaux, les objets de la maison Karl Fabergé sont au premier rang des pièces les plus convoitées, avec une prime pour [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Jean-Luc Martin du Daffoy, antiquaire spécialiste en pierres précieuses, bijoux anciens et orfèvrerie, Paris

« Il est difficile de contrefaire »



Comment vous êtes-vous spécialisé en objets d’art russes ?

En 1996, j’ai acheté la boutique À la vieille cité (350, rue Saint-Honoré, Paris 1er). Les anciens propriétaires russes se consacraient depuis les années 1920 à la vente d’orfèvrerie et d’objets précieux, en particulier russes. J’ai voulu respecter cette tradition. Aujourd’hui, la demande dans ce domaine s’est multipliée. Cela tient à l’arrivée de nouvelles fortunes russes voulant très vite acquérir des lettres de noblesse par l’achat d’objets appartenant à l’Ancien Régime impérial russe. Il y a une très forte plus-value sur les pièces signées Fabergé, Bolin, Ovtchinnikov...

Êtes-vous confronté au problème des faux ?

Ce marché est devenu beaucoup trop cher pour ne pas tenter les faussaires. Il circule donc beaucoup de faux de plus en plus convenables, parfois avec un faux poinçon d’orfèvre. Cependant, il est difficile de contrefaire des objets de la maison Fabergé qui réalisait un travail répondant à de rigoureux standards de perfection, jusqu’à la visserie traitée à l’égal de pièces de joaillerie. On peut identifier les faux Fabergé en repérant les imperfections comme, par exemple, la présence d’une quantité inhabituelle de bulles dans l’émail, de charnières pas complètement invisibles ou encore d’infimes défauts de guillochage. Je conseille d’acheter auprès de marchands compétents donnant des garanties et chez les maisons de ventes aux enchères assistées d’experts qualifiés.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France