Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Les grands artistes sont très demandés - Le Journal des Arts - n° 286 - 5 septembre 2008

Tavernier Gisèle - 749 mots - Le Journal des Arts n° 286 - 5 septembre 2008

Dessin XIXe

Les grands artistes sont très demandés

749 mots - Le Journal des Arts n° 286 - 5 septembre 2008

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Avec des enchères records et des prix qui progressent pour les belles feuilles, le dessin du XIXe siècle a le vent en poupe. Des talents méconnus de ce siècle émergent à petits prix.

Événement chez Christie’s, à Londres, le 8 juillet dernier : trois dessins tirés des fameux albums Femmes et Sorcières (1819-1823) et Images d’Espagne (vers 1812-1820) du maître espagnol Francisco de Goya que l’on croyait perdus depuis la vente à l’Hôtel Drouot en 1877 de cent cinq feuilles tirées des huit albums privés de l’artiste, totalisaient 4 millions de livres sterling (5 millions d’euros). Lot phare, Bajar rinendo vendu 2,281 millions de livres (2,862 millions d’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Questions à Patrick de Bayser, expert en dessins

« La France reste un réservoir inépuisable »



Quelle place occupe le marché parisien du dessin du XIXe siècle ?

Paris, où se concentrent le plus grand nombre de marchands et de collections, est une place pivot du marché international du dessin, suivi par Londres et New York. Son marché est le plus actif aux enchères comme en galeries où le prix des grands noms – David, Ingres, Delacroix, Degas, Géricault, Redon notamment – progresse de 10 % à 20 %. Au Salon du Dessin, temps fort du marché, les institutions étrangères recherchent l’art français, alors que les musées français se focalisent sur les fonds européens. Plus de cinq cents privés, férus du XIXe siècle, achètent entre 8 000 et 30 000 euros. Cependant, la crise financière actuelle qui affecte la classe moyenne fait craindre un recul en 2009.

Que peut-on encore acquérir à prix abordables ?

La France reste un réservoir inépuisable de dessins du XIXe siècle. Une petite feuille au crayon d’Ingres peut s’acquérir de 10 000 à 12 000 euros au Salon du Dessin, où les scènes historicisantes de petits maîtres du romantisme valent entre 300 euros et 3 000 euros. On peut rechercher les suiveurs prisés de Millet comme Lhermitte dont les crayons noirs valent de 1 500 à 3 000 euros.

L’essor du dessin contemporain peut-il affecter le marché du XIXe siècle ?

L’intérêt pour le dessin contemporain marque un retour aux fondamentaux qui établit des ponts avec le marché du dessin ancien. Grâce à la conceptualisation de l’art, le médium revient en force.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France