Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Montréal : l’esprit Lambert - Le Journal des Arts - n° 73 - 18 décembre 1998

Van Hoof Marine - 761 mots - Le Journal des Arts n° 73 - 18 décembre 1998

Montréal : l’esprit Lambert

Le CCA tourne une page

761 mots - Le Journal des Arts n° 73 - 18 décembre 1998

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

Le Centre canadien d’architecture (CCA) aborde un nouveau chapitre de son histoire. Phyllis Lambert, son fondateur, en abandonnera la direction au printemps à Kurt W. Forster, universitaire et muséologue suisse, mais elle conservera la présidence du conseil d’administration. Doté de moyens importants, essentiellement privés, le Centre possède aujourd’hui l’une des plus grandes collections de dessins et d’estampes, de photographies, de livres et d’archives d’architecture.

“Si l’on considère l’histoire des musées d’architecture dans le monde, celui que je concevais était à inventer, rappelle Phyllis Lambert. J’ai voulu créer un espace entièrement voué à l’architecture, qui permette en même temps d’accueillir des collections, de développer un centre d’étude international et de diffuser le fonds de recherche par des expositions. Un défi qu’aucune institution n’avait eu les moyens de relever jusqu’alors”. Après avoir passé dix ans dans [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 

Notre-Dame de la Restauration

Surnommée “Notre-Dame de la Restauration�? par les francophones, “Joan of Architecture�? par les anglophones, Phyllis Lambert est devenue une figure emblématique de Montréal. Née dans cette ville en 1927, formée en histoire et en littérature dans des universités américaines, installée à Paris dès 1949, rien n’annonçait son engagement total pour l’architecture. En 1954, son père Samuel Bronfman, un self-made man arrivé à la tête d’un empire financier (les alcools Seagram), lui propose de diriger la planification de l’édifice qu’il projette de construire à New York. Quittant la France, elle accepte, étudie le projet et propose à Ludwig Mies van der Rohe d’en être l’architecte. Passionnée par sa mission, elle s’attelle à l’étude de l’histoire de l’architecture et commence à collectionner les dessins d’architectes. Elle étudie l’architecture à Chicago et travaille sous la direction de Mies van der Rohe. Après avoir décroché son diplôme, elle participe avec succès comme architecte et consultante à divers projets. En 1971, à la mort de son père, elle revient à Montréal. Héritière d’une des plus grosses fortunes du Canada, elle décide de consacrer son énergie à la préservation du patrimoine urbain de sa ville natale. Les associations qu’elle fonde deviennent des instruments d’opposition et de réflexion dont les pouvoirs publics apprennent à tenir compte. Ses ressources donnent à cette multimillionnaire anticonformiste une grande liberté d’action, qui culmine dans sa décision de financer et d’édifier à Montréal un véritable musée d’architecture abritant le CCA dès 1989. L’arrivée prochaine de Kurt W. Forster, qu’elle a invité à prendre la direction du Centre, lui permettra de se consacrer à la préparation d’une importante exposition consacrée à Mies van der Rohe – prévue pour l’an 2000 au Whitney Museum, puis à Montréal –, tout en conservant la présidence du conseil d’administration du CCA.

Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France