Aller directement au contenu
Logo accueil

Accueil > Le Journal des Arts > Archives > Entretien avec J.G. Ballard - Le Journal des Arts - n° 87 - 27 août 1999

Feaver William - 3985 mots - Le Journal des Arts n° 87 - 27 août 1999

« Le film de l’assassinat de Kennedy est presque la chapelle Sixtine de notre époque »

Entretien avec J.G. Ballard

De l’Annonciation de Crivelli au film de Zapruder, l’écrivain J.G. Ballard décrypte le sens des images, explique sa passion pour le Surréalisme, son intérêt pour Francis Bacon ou Helmut Newton

3985 mots - Le Journal des Arts n° 87 - 27 août 1999

Pour agrandir ou diminuer le texte, utilisez la molette de votre souris + appuyer sur la touche Ctrl de votre clavier Envoyer à un ami Imprimer Twitter Google Plus Partagez sur facebook

En collaboration avec notre partenaire éditorial The Art Newspaper, les critiques d’art William Feaver et Judy Digney organisent une série de grands entretiens, « The Mind’s Eye », parrainée par la Tate Gallery. Ceux-ci se proposent de montrer le rôle que jouent les arts visuels dans la vie et le travail de certaines personnalités réputées pour leurs compétences dans un tout autre domaine. Seront interrogés le metteur en scène de cinéma et d’opéra Nicholas Hytner, la romancière Doris Lessing et l’ancien ministre des Finances Denis Healey. Dans un auditorium bondé, J.G. Ballard a ouvert la série en choisissant des œuvres ou des images qui ont marqué sa vie. Le romancier a expliqué sa passion pour le Surréalisme, « qui éclipse le cubisme, qui ne présente aucun intérêt », et justifié sa prédilection pour Francis Bacon ou Helmut Newton. J. G. Ballard a publié The Empire of the Sun (1984), porté à l’écran par Stephen Spielberg, The Crystal World, High Rise et Crash, roman d’après lequel David Cronenberg a réalisé un film très controversé en 1997. Cocaine Nights, son dernier livre, traite d’une société qui offre une vie d’oisiveté absolue.

Le choix des tableaux que vous avez sélectionnés a-t-il été motivé par un critère autobiographique ? Ce n’est pas mon “top ten” : vous noterez qu’il n’y a ni Rembrandt, ni Vermeer, ni Vélasquez. Cependant, ces images, ces peintures, ces sculptures, ces photographies m’ont marqué. Pourquoi avez-vous sélectionné l’Annonciation de Carlo Crivelli ? C’est l’unique maître ancien de ma sélection. Tous ceux qui connaissent mon travail vont se demander pourquoi j’ai choisi l’ [...]

L’accès à l'intégralité de l’article est réservé à nos abonné(e)s leJournaldesArts.fr
leJournaldesArts.frVous êtes abonné(e) : IDENTIFIEZ-VOUS ICI
PAS ENCORE ABONNÉ(E) : abonnez-vous maintenant en ligne
Choisissez la formule (pays, titre, durée) qui vous convient et consultez cet article après quelques clics
(si vous êtes étudiant, cliquez ici) :
 
ACHAT ARTICLES
Article unitaire
Pack 10 articles
Pack 30 articles
Pack 50 articles
[non optimisée pour les smartphones]
Chargement en cours...

Conditions de vente : dans le cadre d'un abonnement à une offre à durée libre, la reconduction de l'abonnement pour une durée égale est tacite. L'abonné peut à tout moment demander la résiliation de son abonnement par l'envoi d'un courrier comme indiqué dans nos CGV.

 
Toutes les Unes de L'oeil :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998

Toutes les Unes du Journal des Arts :

2016 -  2015 -  2014 -  2013 -  2012 -  2011 -  2010 -  2009 -  2008 -  2007 -  2006 -  2005 -  2004 -  2003 -  2002 -  2001 -  2000 -  1999 -  1998 -  1997 -  1996 -  1995 -  1994
RECHERCHER UN ARTICLE
Mot-clef :
RECHERCHER UNE EXPOSITION
Mot-clef :
Ville :
SONDAGE

Etes-vous favorable à ce que des salles de musées portent le nom de donateurs de manière permanente ?

Oui
Non
Sans opinion

Paris by Night
Annuaire du monde de l'art
Palmares des musees 2016
Artindex France